Claire Chevrier Charleroi 1
Au détour de ses voyages, d’Alger à Charleroi en passant par Rome, Claire Chevrier explore les périphéries urbaines, les zones de travail... qui deviennent dans son objectif les décors indifférenciés d’une ville et d’une vie à l’autre. À visiter au Bleu du Ciel jusqu’à samedi.
Depardon sport montage home
La photographie de sport a souvent été considérée comme un genre mineur. Avec Raymond Depardon derrière l’objectif, les images débordent pourtant le simple document sportif. Et les JO, que le photographe compare à Hollywood, sont aussi une compétition politique dont les images ont marqué l’histoire. À voir jusqu’au 22 mars à Lyon.
Michlmayr Chaise
C’est une exposition ludique et une réflexion sur le temps que propose la galerie Vrais Rêves en présentant le travail de Michael Michlmayr. Monomaniaque de la composition en séquences, l’artiste autrichien ne cache pas son amour du cinéma et ça se voit ! Mais jusqu’au 21 février seulement.
Marc Riboud Alaska
L’exposition Riboud à l’hôtel de région fermera le 20 février au lieu du 21. Ce samedi est donc le dernier pour suivre le regard du photographe lyonnais, des quais du Rhône à Chandigarth en passant par l’Alaska.
Linda Sanchez Bullukian 2014 1
Avec une économie de moyens certaine, Linda Sanchez ouvre les portes d’un microcosme où les poussières deviennent tourbillon et où une simple goutte d’eau se transforme en monstre aqueux aux propriétés engloutissantes. Fascinant.
Jacqueline Delubac affiche home
À sa mort, en 1997, Jacqueline Delubac léguait à sa ville natale sa collection d’œuvres impressionnistes et modernes. Le musée des Beaux-Arts de Lyon lui rend hommage jusqu’au 16 février, avec une exposition qui replace la collectionneuse dans l’histoire du cinéma et l’histoire de l’art.
Erro Surfer d'argent
Présentée au musée d’Art contemporain de Lyon depuis le 3 octobre, la rétrospective Erró fait un carton. Ce sont en moyenne quelque 900 visiteurs par jour qui se pressent devant les œuvres de l’artiste islandais.
Star Wars Identities
Du patin 80's sur un rooftop à l'exposition Star Wars, les Lyonnais et les autres ne s’ennuieront pas ce weekend. L'éventail culturel offre encore une fois de belles promesses. Faites votre programme.
Erro Tears for Two
Lors de la dernière biennale de Lyon, le fil conducteur était le récit. Erró, pilier de la figuration narrative, y trouvait naturellement sa place aux côtés de la jeune génération. Dans une volonté de replacer son travail pictural dans la modernité, le musée d’Art contemporain lui consacre cet automne une grande rétrospective.
station Flachet Expo François Sola
Le photographe François Sola propose depuis jeudi une exposition intitulée “Gone Underground”. L’artiste y met en scène le nom des stations de métro de Lyon, pris au pied de la lettre.

Posts navigation

1 2 3 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17