Vue de l’exposition “Entrare nell'opera” au MAMC de Saint-Etienne © Aurélien Mole
Si 2020 n’est pas l’année de la Biennale du design, une visite à Saint-Étienne s’impose néanmoins. Le musée d’Art moderne et contemporain présente en effet une grande exposition rétrospective sur le mouvement de l’Arte Povera qui, bien que né en Italie dans les années 1960, résonne encore de manière familière aujourd’hui.
© Pauline Roset / Fondation Bullukian (montage LC)
Dans le cadre de la Biennale 2019, la fondation Bullukian accueillait Jérémy Gobé et Andrea Mastrovito. Détournements de matériaux et de techniques, regard contemporain sur un répertoire classique, recours au mouvement du visiteur, utilisation de l’architecture comme support et mise en perspective du rapport de l’homme à la nature sont au cœur des questionnements des deux artistes. Expo prolongée jusqu’au 30 janvier.
Musée des Confluences 2015
Concerts, gâteau, inauguration de l’exposition “L’univers à l’envers, Plonk & Replonk®” et visite gratuite, une soirée d’anniversaire va être organisée en décembre au musée des Confluences pour ses cinq ans.
Dépoussiérage d’un sujet académique au palais Saint-Pierre, renversement de standard au Goethe Institut, lieux infinis aux Halles du Faubourg… Ne vous fiez pas aux intitulés, allez voir, vous reviendrez peut-être… emballé.
Vitrine du Mini-Market, cours de Verdun © Lucas Zambon
Le Mini-Market 7/7 du cours de Verdun est investi régulièrement par de jeunes artistes. “Quelqu’un d’autre t’aimera”, nous promettent-ils dans le cadre de la Biennale d’art contemporain 2019.
Bianca Bondi – The Sacred Spring and necessary reservoirs (détail), 2019 [Courtesy de l’artiste et VNH Gallery, Paris ; galería José de la Fuente, Santander] © Blandine Soulage / Adagp, Paris, 2019
Un vent de changement souffle sur la 15e édition de la Biennale d’art contemporain. Sous l’égide de sept jeunes commissaires du palais de Tokyo, elle investit cette année un lieu inédit, indissociable de l’histoire lyonnaise. Les anciennes usines Fagor-Brandt, qui gardent l’empreinte d’une industrie électroménagère autrefois florissante, accueillent les œuvres de 47 artistes. Celle de Bianca Bondi ne vous laissera pas de glace.
street art lyon
Lyon Capitale a sélectionné pour vous quelques expositions à aller voir à Lyon à la rentrée. Des jeux de société de nos ancêtres à la lumière, en passant par le street art beaujolais, il y en a pour tous les goûts.
Entre Hervé di Rosa qui pose ses valises dans les galeries Silka et Autour de l'Image, Guillaume Barth qui dialogue avec les arbres à la fondation Bullukian et la collection de couvre-chefs d'Antoine de Galbert mise à l'honneur au musée des Confluences, Lyon s'apprête à passer une été riche en expositions, à l'abri de la chaleur. 
© Bongo Comics / Aurélie Neyret (montage LC)
Pour sa 14e édition, le festival lyonnais de bande dessinée a invité ses cousins d’Amérique. Les Franco-Belges les attendent de pied ferme. Ambiance Tintin et les zombies cette semaine dans la capitale des Gaules. Sélection de cases à cocher dans votre agenda.

Posts navigation

1 2 3 4 16 17 18