Pas d'image
INTERVIEW - C'est à la Cité Internationale que va naître ce samedi le parti écolo, né de l'agrégation des Verts avec Europe Ecologie. Le nom sera choisi par les militants. L'enjeu : "afficher l'écologie politique comme une vraie alternative", comme l'explique Philippe Meirieu, vice-président au conseil régional.
Pas d'image
Entretien exclusif. Elle était ce samedi à Lyon pour le lancement du nouveau parti écolo (lire ici). Deux ans avant la présidentielle, Eva Joly passe pour être leur candidate. L’ex-juge de l’affaire Elf mènera-t-elle une campagne “mains propres” ? Elle prône en tout cas une certaine moralisation de la vie politique.
Pas d'image
Podcast. À la veille de la création du nouveau parti écologique, ce week-end à Lyon, Émeline Baume, porte-parole des Verts, évoque la naissance de cette future formation politique. Alors que des dissensions sont apparues sur la ligne politique et le positionnement du parti, Émeline Baume juge ce problème "parisien" et peu en phase avec la réalité du mouvement avant d'ajouter, évasive : "on est fondamentalement à gauche". "Ensemble, nous avons la possibilité d'arriver aux manettes : dans les régions ou au niveau national", espère-t-elle. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast. Ce vendredi, Gérard Collomb a annoncé le nom du vainqueur de l’appel de l’offre pour la rénovation de l’Hôtel-Dieu. Le groupe Eiffage l’emporte avec un projet plus humaniste. Une nouvelle qui ravit le vice-président Europe Écologie de la région Rhône-Alpes en charge de l’environnement et de la santé. “Eiffage a une approche plus volontariste par rapport à notre proposition de pôle de prévention et de promotion de la santé”, se félicite Alain Chabrolle. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast. Europe Écologie et Les Verts tenaient ce week-end leur dernière assemblée générale avant la création de leur parti commun en novembre à Lyon. Selon Philippe Meirieu, il devrait s’appuyer sur trois niveaux de militantisme : le parti, les coopérateurs et enfin les partis politiques associés et le monde associatif. “C’est une révolution. Cela répond à de nouvelles aspirations en terme de militantisme”, se réjouit Philippe Meirieu avant de railler le fonctionnement d’autres partis : “le problème des autres n’est pas d’avoir des coopérateurs mais d’être enfermés dans une tour d’ivoire avec des militants professionnels et historiques”. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pierre Hemon
Podcast. Adjoint à la ville de Lyon et président du groupe Europe écologie, Pierre Hemon revient au micro de Paul Terra sur les sujets épineux du Grand Stade, la Coupe Davis, mais aussi les Jeux Olympiques d'Annecy. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Jean-Paul Bret
Lundi matin, Jean-Paul Bret, maire PS de Villeurbanne, retirait à ses adjoints Verts leurs délégations suite à un différend lors de cantonales partielles à Villeurbanne. Ce vendredi, il s’explique à notre micro. “Quand on choisit de jouer une autre partition, on ne peut pas être dans le même orchestre”, se justifie-t-il. Malgré la fermeté de sa décision, il ne ferme pas non plus la porte à un retour des Verts dans son exécutif après les cantonales de 2011. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
vessiller
Ce lundi, Jean-Paul Bret a décidé de retirer sa délégation d’adjointe à Béatrice Vessiller ainsi qu’à un autre adjoint de la ville de Villeurbanne et un conseiller délégué. Un coup de tonnerre qui fait suite à l’épisode des cantonales partielles de Villeurbanne-Centre qui opposait Richard Llung (PS) à Béatrice Vessiller (Europe Écologie). Ce lundi soir, Béatrice Vessiller, débarqué le matin même, donne sa version des faits et confie son amertume. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Ce lundi matin, le maire de Villeurbanne a mis à exécution sa menace en retirant leur délégation aux élus écologistes. Craint-il le poids électoral grandissant de ses alliés ?
Pas d'image
Le maire de Villeurbanne est tenté de mettre sa menace à exécution et retirer sa délégation à Béatrice Vessiller, sa 2e adjointe. Celle-ci s'était maintenue au second tour de la cantonale partielle, contrairement à son souhait. La pression ne cesse de monter entre les Verts et le PS.Article actualisé le 14 juin, à 15h30

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8