Ouvert depuis moins d'un an, le Grand Hôtel-Dieu de Lyon se retrouve face à la réalité des usages. L'absence de parvis côté Rhône se fait de plus en plus remarquer.