Capture d’écran 2014-01-28 à 11.51.38
Eric Lafond a présenté lundi ses têtes de liste arrondissement par arrondissement. Après avoir discuté avec les Verts et l'UDI, le centriste sans étiquette que l'on croyait sur le point d'abandonner sa campagne avance.
Eric Lafond© TD Lyon TV_005
Tandis que le préavis de grève des personnels de la restauration scolaire a été retiré hier, Eric Lafond fustige un débat "impossible car refusé" sur la situation dans les cantines de Lyon. Lui préconise une réorganisation du service, et en fait un enjeu capital des municipales.
Eric Lafond© TD Lyon TV_005
Alors que Christophe Geourjon, investi par l'UDI pour les municipales de 2014, envisage déjà une liste commune avec Michel Havard dès le premier tour, Eric Lafond tente de récupérer dans ses filets les centristes déçus de "ce positionnement à droite".
Eric Lafond© TD Lyon TV_005
Eric Lafond, conseiller municipal du 3e arrondissement, propose une nouvelle approche pour améliorer le tri sélectif.
Eric Lafond© TD Lyon TV_005
Eric Lafond livre ses préconisations pour “mettre à plat” l'organisation des cantines lyonnaises, qu'il juge “défaillantes”.
Capture d’écran 2013-06-21 à 17.08.58
Eric Lafond propose un "aérotram" entre Perrache, Fourvière, Croix-Rousse et Tête-d'Or. Georges Fenech et les écologistes l'envisagent aussi pour desservir les reliefs de l'Ouest lyonnais. Le transport par câble combine plusieurs avantages, à commencer par son coût.
Eric Lafond© TD Lyon TV_005
Les centristes montent au front pour que la Ville de Lyon adopte sans plus attendre de bonnes pratiques, pour lutter contre les conflits d'intérêts et le cumul des mandats.
Déjà candidat en 2008 pour le Modem, Eric Lafond vient d’annoncer sa candidature aux municipales de 2014, cette fois-ci avec une étiquette "dans l’espace central". Il veut offrir une vision moderne et novatrice, et non pas "une synthèse molle de la gauche et de la droite".
jacky-darne-2
Plus vertueux que ses petits camarades Eric Lafond ? Le candidat centriste dans la 3e circonscription a lancé un pavé dans la marre mercredi 9 mai en proposant de réduire de moitié ses dépenses électorales dans le cadre de la campagne des législatives. "S'il ne veut pas faire campagne, qu'il le dise" ont réagi les patrons des fédérations PS et UMP du Rhône. Pour Emeline Baume (EE-LV) plus modeste face à l'UMP et au PS, "c'est le pot de terre contre le pot de fer".
120313_blocage incinérate copie
La mine déconfite et les traits tirés, les syndicats du Grand Lyon ont fait voter la fin de la grève aux éboueurs hier et ce matin dans les dépôts. Ils ont obtenu, mardi soir, des engagements écrits de la part de l'exécutif du Grand Lyon. Les retenues sur salaire vont maintenant s'étaler sur six mois. Les poubelles, elles, devraient toutes être ramassées sous huit jours. Récit.

Posts navigation

1 2 3 4 5