Les semaines se suivent et se ressemblent à Lyon et dans le Rhône. De plus en plus de personnes sont testées positives au covid-19. 3 350 cette semaine dans le Rhône. Contre 2 518 celle d'avant, et 1 687 celle encore d'avant. Plus de cas positifs donc forcément plus de personnes hospitalisées dans les prochaines semaines.
Le Préfet du Rhône tient une conférence de presse ce lundi pour détailler les nouvelles mesures prises à Lyon et dans le Rhône pour tenter d'enrayer la circulation du virus. La circulation du virus est de plus en plus importante à Lyon.
Une classe de CM1
L'épidémie de coronavirus continue de se développer dans le département du Rhône. Avec de plus en plus de nouveau cas. Cela se répercute, forcément, à l'école. 46 classes sont fermées ce lundi à Lyon.
Le nombre de cas positifs de covid-19 ne cesse d'augmenter à Lyon et dans le département du Rhône. Le département est l'un des plus touchés en France depuis fin août. De nouvelles mesures pourraient être prises ces prochains jours pour tenter de contenir l'épidémie...
Après la découverte de 12 cas de coronavirus, l'Ecole centrale de Lyon a décidé ce vendredi 11 septembre dans la matinée que les cours se feront désormais à distance.
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-limiter-le-nombre-de-personnes-lors-des-rassemblements-a-la-maison-fait-partie-des-elements-sur-la-table-affirme-un-membre-du-conseil-scientifique_4100965.html
Ecole primaire © Tim Douet
Une quarantaine de classes sont fermées dans le Rhône ce mardi 8 septembre en raison de l'épidémie de coronavirus. Des lycées seraient également touchés à Lyon.
Le masque est désormais obligatoire, depuis ce mardi 1er septembre, dans toutes les rues de Lyon et de Villeurbanne. Le nombre de cas de coronavirus a sensiblement augmenté dans le département du Rhône ces derniers jours. Le point.
Les derniers chiffres sur la progression de l'épidémie de coronavirus dans le Rhône sont assez paradoxaux. Il n'y a toujours pas d'augmentation du nombre de malades à l'hôpital (peu ou pas de formes graves). En revanche, le nombre de cas explose dans le département. Il a plus que doublé en une semaine.
L'épidémie de coronavirus s'accélère de nouveau en France. Paris et le département des Bouches-du-Rhône (qui inclue Marseille) sont désormais classés en zone active de circulation du virus. Dans la région, ce n'est pas encore le cas, même si le nombre de cas positifs a augmenté, assez sensiblement, cette semaine.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7