Michel Havard Voeu Echevins 2013
“Une fenêtre de tir existe”, estime-t-on dans l’entourage du candidat UMP. Arguments nationaux comme locaux sont prêts pour convaincre les électeurs. Car cette ville, celui qui n’a pas peur de se comparer à Obama en est désormais persuadé, “n’est pas une ville de gauche”. L’analyse politique de Lyon Capitale-le mensuel.
Pas d'image
Les relations entre Michel Havard et Emmanuel Hamelin ont oscillé comme un outil de navigation en plein triangle des Bermudes depuis 2008. Les faux frères de la droite en sont revenus en cette fin de mandature au point de départ : Emmanuel Hamelin s'est rangé derrière Michel Havard.
Collomb
Le socialiste s'est retrouvé lundi sous le feu de l'opposition municipale, qui lui a reproché son double langage fiscal. La semaine dernière, le maire avait apporté son soutien aux patrons lyonnais. Ils reprochaient au Gouvernement son matraquage fiscal.
HavardDiscours
En remportant une primaire qu'il a craint de perdre durant l'entre-deux tours sur fond d'alliances surprenantes, Michel Havard a ajouté à sa panoplie son chaînon manquant : un leadership incontestable. Cette primaire a fait d'autres heureux : l'UMP du Rhône, qui redoutait un scrutin raté en termes de participation comme de possibles divisions, et... Gérard Collomb et les socialistes qui préféraient s'éviter un duel avec le cogneur Fenech.
Capture d’écran 2013-06-06 à 16.42.48
Avec 46 % des voix, Georges Fenech a perdu la primaire mais réalise, selon son entourage, un bon score au vu de son arrivée tardive à Lyon. En revanche, dans son sillage, le député de Givors a entraîné ses soutiens – Hamelin, Berra, Noir, Copé – dans une défaite dont, eux, auront beaucoup de mal à se relever. Tour d'horizon des grands battus de la primaire UMP.
Pas d'image
Le président de l’UMP a félicité Michel Havard pour sa victoire dans la primaire à Lyon, qui le fait “désormais bénéficier d’une légitimité”.
Michel Noir
Michel Noir a fait son apparition dans la primaire UMP de Lyon. Il apporte son soutien à Georges Fenech, qu’il estime plus à même que Michel Havard de prendre le leadership. L’ancien maire de Lyon livre, en prime, les axes d’un programme.
Image 29
Accompagné de Nora Berra et Emmanuel Hamelin, Georges Fenech tractait sur le marché place Ambroise Courtois, dans le 8e arrondissement de Lyon.
Capture d’écran 2013-06-04 à 19.17.12
Vieilles rancunes et chances de victoire accrues en 2014 ont guidé Nora Berra et Emmanuel Hamelin vers Georges Fenech. En s'alliant avant de se rallier, les deux battus du second tour se sont évités de voler au secours de la défaite et se veulent faiseurs de roi. Michel Havard crie aux magouilles et veut construire sa victoire sur le ressort de la trahison. Georges Fenech, jusque là agressif, se pose désormais en rassembleur. Retour sur les heures qui ont chamboulé la primaire lyonnaise.
Capture d’écran 2013-06-05 à 20.05.16
Nora Berra et Emmanuel Hamelin se sont retrouvés ce mercredi après-midi face à Michel Havard pour la première fois après l'annonce de leur ralliement à Georges Fenech. Ils étaient tous présents sur le marché de la place Carnot pour tracter.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 16 17 18