Le 23 mars dernier, Collomb prenait le TGV pour aller soutenir son "frère", Georges Frèche. L'ancien maire de Montpellier engrangeait ainsi son premier soutien de poids après que Martine Aubry eut décidé de lancer une liste socialiste concurrente à la sienne. En cause, ses propos sur la "gueule pas très catholique" de Fabius. Quatre parlementaires socialistes ont aussitôt pris leur distance avec cette initiative. Et les autres, ont-ils été gênés ?
DOSSIER - La rédaction de Lyon Capitale donne la parole aux élus du Sytral, le syndicat qui gère les transports en commun à Lyon. Soutiennent-ils la politique menée par leur président socialiste, Bernard Rivalta ? Où estiment-ils que celui-ci doit démissionner ? Enfin, que pensent-ils des polémiques qui empoisonnent leur collectivité ? Nous avons posé les mêmes questions aux 26 élus du Sytral. Réponses.
Le débat sur l'identité nationale marque une pause avant les régionales. Mais Eric Besson annonce qu'il reprendra après les élections et qu'il pourrait durer jusqu'à 2012. Les élus lyonnais déplorent majoritairement la phase I.
Dans les agglomérations de Lille, Lyon et Marseille, le gouvernement va transformer des zones contrôlées par la gendarmerie en zones « police ». Et inversement, comme à Briançon (Hautes-Alpes), où la décision de fermer le commissariat de police a été très mal accueillie : 300 personnes ont marché dans les rues, samedi 19 décembre, pour exprimer leur mécontentement.

Posts navigation

1 2 3