Béatrice Vessiller
Podcast spécial élections cantonales : canton de Villeurbanne-Centre. Moins d'un an après des cantonales partielles sur ce canton, les électeurs sont de nouveau appelés à voter. Béatrice Vessiller, candidate Europe Écologie, met en avant le cumul des mandats de Michel Mercier et le fait que la politique de la petite enfance ne colle pas aux besoins des habitants. Elle fustige aussi le projet Rhônexpress. La candidate écologiste se positionne contre le Tronçon ouest du périphérique (TOP). Béatrice Vessiller espère qu'Europe Ecologie-les Verts sera en mesure de faire des majorités au conseil général et donc de peser sur les décisions à venir à l'issue des élections. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast spécial élections cantonales. Canton Villeurbanne-Nord. Dernier invité sur ce canton : Gilbert-Luc Devinaz, candidat socialiste, qui fustige le bilan de Michel Mercier : "67% des aides économiques vont au canton de Thizy (celui du président du département, ndlr)". "Je suis différent de Bernard Rivalta qui est un homme d'arrangements dans les couloirs. Je ne m'inscris pas dans sa continuité. Quand on est élu, on doit être exemplaire", précise Gilbert-Luc Devinaz. Confronté également à la concurrence des écolos, il critique le dogmatisme de leur candidat, Jean-Claude Ray. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast spécial cantonales. Canton de Villeurbanne-Nord. Jean-Claude Ray, candidat Europe Écologie/Les Verts, décrit un Michel Mercier gestionnaire et sans vision d'avenir. Il stigmatise un conseil général qui ne fait pas assez de social et qui promeut des projets néfastes pour l'environnement comme le Tronçon ouest du périphérique. Quant aux enjeux de politique locale, il met en avant les mauvaises relations entre le conseiller général sortant, Bernard Rivalta, et la Ville de Villeurbanne, pour expliquer une action discrète du département sur son canton. Évincé de sa délégation d'adjoint par le maire de Villeurbanne, il avoue que ses relations, s'il est élu, pourraient ne pas être bonnes avec la municipalité. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast spécial élections cantonales. Canton de Villeurbanne-Nord. Raillé pour son nomadisme politique, le candidat aux cantonales, Richard Moralès (passé du PS aux listes de Michel Mercier en passant par le Modem) s'explique sur son positionnement politique. Il félicite par ailleurs le choix de Michel Mercier de ne pas augmenter les impôts. Enfin, il dresse le bilan du conseiller général sortant, Bernard Rivalta qui "n'a pas fait grand chose pour son canton". Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast spécial élections cantonales. Canton de Villeurbanne-Nord. Daniel Rendu se présente sur ce canton en réaction à l'investiture par la majorité départementale sortante de Richard Moralès (candidat UMP-Centre). "Moralès, c'est une candidature à la Simpson. C'est une famille qui se lance en politique", tacle-t-il. Daniel Rendu place les conditions de vie dans les maisons de retraite comme l'un des points forts de sa campagne. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast spécial élections cantonales. XIIe canton de Lyon. Candidat sans étiquette et refusant de se positionner dans le cadre "manichéen" du débat gauche-droite, David Fitoussi espère, comme lors des municipales de 2008, dépasser la barre des 10%. Ses promesses de campagne : renoncer à son indemnité de conseiller général s'il est élu et créer un conseil général qui s'adresse plus aux retraités. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast spécial élections cantonales. XIIe canton de Lyon. Candidat investi par Denis Broliquier et le parti Lyon-Divers-Droite, Jean-Pierre Neyret se présente avant tout comme un candidat sans étiquette. Une position qui le conduit à être très sévère à l'égard de la majorité de droite et du centre de Michel Mercier. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast. Spécial élections cantonales. XIIe canton de Lyon. Christophe Geourjon, candidat de la majorité départementale (UMP-Centre), se présente sur ce canton face au sortant Louis Pelaez (PRG). Il loue l'action de Michel Mercier notamment en terme de finances en soulignant que le département n'a pas augmenté les impôts tout en se désendettant. Quant au bilan de Louis Pelaez, il en attribue les réalisations à la majorité de Michel Mercier. Il propose pour son canton d'installer des caméras de vidéo-surveillance sur certains territoires et de créer un nouveau collège. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast. Spéciale cantonales. Jusqu'à vendredi, Lyon Capitale vous propose de se pencher sur le 12è canton de Lyon (8è arrondissement). Premier invité : Louis Pelaez, conseiller général sortant (Parti Radical de Gauche). Il met l'accent sur la politique du département à destination des personnes âgées. "Le conseil général n'est pas à la hauteur des défis qui s'impose à lui. La dépendance augmente et les politiques de Mercier sont à minima, on se contente de gére", regrette Louis Pelaez. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
ÉMISSION-DÉBAT - Retrouvez l'émission "On refait l'enquête" consacrée au canton de Saint-Laurent-de-Chamousset pour les élections cantonales qui auront lieu les 20 et 27 mars prochain. Un débat en présence de Bernard Chaverot candidat PS, Bruno Chazallet candidat UMP Centre. Une émission présentée par Paul Terra, journaliste politique de la rédaction et Raphaël Ruffier-Fossoul, rédacteur en chef.

Posts navigation

1 2 3