Pas d'image
Gérard Collomb l’a affirmé, Lyon retentera sa chance pour intégrer le réseau des Cités de la gastronomie. Recalée la première fois, la ville ne revoit pourtant pas sa copie et présentera le même dossier à la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires. Une Cité de la gastronomie lyonnaise qui "n’est que virtuelle", selon un membre de la commission.
Pas d'image
Oui, le projet du futur Grand Hôtel-Dieu réservait encore quelques surprises. Parmi elles, une verrière géante, des suites en duplex, la construction de trois bâtiments au design contemporain et l’apparition de douze logements. Lyon Capitale vous fait visiter.
Lundi soir, Gérard Collomb dévoilait officiellement le projet lyonnais de la Cité de la gastronomie. La Cité doit s'implanter dans l'Hôtel-Dieu sur 15 000 m2. Le montage financier du projet présenté comme cohérent et prudent s'élève à 18 millions d'euros. La Cité de la gastronomie devrait comprendre un musée, des expositions, un centre de conférence, de formation, des cours de cuisine, un jardin, des boutiques et des restaurants.
Pas d'image
Ce lundi, il était question de la fraîche mobilisation du maire de Lyon pour le projet qui s'établirait à l'Hôtel-Dieu. Alors qu'un élu de centre droit a demandé le vote d'un vœu unanime de l'assemblée en faveur de la candidature lyonnaise, le président a d'abord ignoré la requête, provoquant le départ des conseillers d'opposition. Avant finalement de s'expliquer. Récit.
Pas d'image
VISUELS - Les travaux de l’Hôtel-Dieu ne devraient pas être achevés avant 2016. Ce symbole du patrimoine immobilier lyonnais accueillera un hôtel, des bureaux et commerces, ainsi qu’un centre de conférence. En plus de la réhabilitation des vielles pierres, le site sera agrémenté de bâtiments flambant neufs. Tour d’horizon des aménagements à venir.
Pas d'image
Le projet de Grand musée de la santé de Lyon, qui devrait s’intégrer au projet de rénovation de l’Hôtel-Dieu prend tournure. Pourtant, même si les aspects architecturaux, culturels et scientifiques sont avancés, le financement reste toujours problématique.
hotel dieu
Après avoir réservé, 350 Lyonnais ont assisté mardi soir 15 février, à l'Hôtel de ville de Lyon, à une nouvelle réunion publique sur l'avenir de l'Hôtel-Dieu. Gérard Collomb a commencé par s'excuser envers tous ceux qui n'avaient pas pu rentrer la première fois (début janvier), puis il a expliqué, en détails, le projet de réhabilitation et de transformation de l'ancien Hôpital des pauvres. Récit.
ÉMISSION-DEBAT - Retrouvez l'émission "On refait l'enquête" consacrée à la réhabilitation de l'hôpital de l'Hôtel-Dieu. Avec Thierry Philip maire PS du 3ème arrondissement conseiller régional aux formations sanitaires et sociales, Denis Broliquier maire Divers Droite du 2ème, membre du comité consultatif de l'Hôtel-Dieu, Albert Constantin architecte pour le groupe Eiffage et Bruno-Marie Duffé délégué épiscopal à la Santé.
Pas d'image
Podcast. Ce vendredi, Gérard Collomb a annoncé le nom du vainqueur de l’appel de l’offre pour la rénovation de l’Hôtel-Dieu. Le groupe Eiffage l’emporte avec un projet plus humaniste. Une nouvelle qui ravit le vice-président Europe Écologie de la région Rhône-Alpes en charge de l’environnement et de la santé. “Eiffage a une approche plus volontariste par rapport à notre proposition de pôle de prévention et de promotion de la santé”, se félicite Alain Chabrolle. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
C'est ce vendredi que Gérard Collomb va dévoiler le nom de l'équipe retenue pour rénover l'Hôtel-Dieu. Eiffage/Intercontinental versus Nexity/Hyatt. Qui sera donné gagnant à l'issue de la compétition ? Il semble que le choix du maire était arrêté jusqu'il y a peu. Eiffage peut-il renverser la tendance ?Lire aussi : Hôtel Dieu : que veulent-ils en faire ?Et pour aller plus loin : Lyon Capitale n°694, en vente en kiosque dès demain.

Posts navigation

1 2 3