Pas d'image
Quelques jours après Lise London (lire ici), c’est une autre grande figure de la Résistance qui a disparu hier, mardi 10 avril 2012, à l’âge de 97 ans : Raymond Aubrac. Cofondateur du mouvement "Libération Sud", il était le dernier survivant des chefs de la Résistance réunis et arrêtés en juin 1943 à Caluire, avec un certain Jean Moulin.
Pas d'image
Il y a un peu plus d’un an, une correspondante lyonnaise de Libération avait cru judicieux de sonner la charge contre notre journal, m’accusant au passage d’être un antisocial peu rompu au dialogue avec les journalistes. Notre rédaction y était décrite, sous sa plume vengeresse, comme devant "composer avec un directeur de la publication" adepte de "la remontée de bretelles et du recadrage musclé".
Primaire PS
Les primaires "citoyennes", avec près de 2,5 millions d'électeurs, constituent un vrai succès pour les socialistes et plus largement pour la démocratie. Chaque fois que le peuple est consulté on ne peut en effet que s'en réjouir et même l'UMP, qui avait un temps raillé cette innovation, s'est rangée à cet avis.
Lancement Lyon Capitale
Un petit local en bas des pentes de la Croix-Rousse. L’équivalent en francs de 12 000 euros. Beaucoup d’envie et de volonté, évidemment. Mais surtout, surtout… un petit ordinateur Macintosh. En 1994, c’étaient les moyens dont nous disposions pour la création de Lyon Capitale.
tonton flingueurs
Dans ce quinzième épisode, Gérard Collomb échange avec DSK, qu’il a rejoint l’espace d’un week-end dans son riad de Marrakech. Tous deux commencent à se livrer à un remake des Tontons Flingueurs, histoire de retrouver le moral. Mais rapidement l’histoire tourne au vinaigre.
Pas d'image
Nul n’est prophète en son pays. C’est donc en Libye, flanqué du grand philosophe Bernard-Henri Lévy, que Nicolas Sarkozy se fera acclamer en « sauveur » au cours d’un voyage éclair soigneusement orchestré.
Pas d'image
A l’occasion de notre enquête sur le scandale immobilier de la clinique du Parc (voir Lyon Capitale du mois de septembre), le maire de Lyon a franchi hier une étape supplémentaire. Délaissant ses habituelles saillies sur les "calomnies de Lyon Capitale", il a cru bon cette fois attaquer publiquement Christian Latouche, seul actionnaire de notre titre.
Battisti / BHL
Cesare Battisti est libre. Après trente années de cavale. La Cour suprême du Brésil vient en effet de rejeter son extradition à 6 voix contre 3, entérinant ainsi la décision de l’ancien président Lula, prise le dernier jour de son mandat. Archétype du héros romantique pour les Français, criminel lâche et fuyard pour les Italiens, Battisti, âgé aujourd’hui de 56 ans, sollicitera le ministère de la Justice en vue d’obtenir un visa de résident permanent au Brésil.
Pas d'image
Cet automne, au plus fort des émeutes urbaines à Lyon, notre sénateur-maire “créait de l’emploi” à Tokyo, ville où, de mémoire de geisha, on n’a encore jamais vu de “retourneurs de voitures”. Le voilà qui s’est envolé cet hiver sous le soleil de Satan, en délégation officielle en Tunisie, ainsi que nous le révélions le 8 février sur notre site Internet.
Pas d'image
“Posez-moi une question sensée et vous aurez une réponse sensée”, a lancé le sénateur et co-président du Parti de gauche à notre confrère de TLM. Allons-y donc pour dix questions sensées. Que nous serons heureux de poser à Monsieur Mélenchon dans nos studios lors de son prochain passage à Lyon. Lequel peut aussi répondre par courriel. Nous nous engageons à publier ses réponses.

Posts navigation

1 2 3 8 9 10 11 12 13 14 15