L'Autorité de sûreté nucléaire a récemment - et en douce - retoqué les centrales nucléaires françaises pour la défaillance de leurs laboratoires de mesures de radioactivité. C'est en toute discrétion que, le 16 décembre dernier, l'Autorité de sûreté nucléaire, le gendarme français de l'atome, a refusé de renouveler l'agrément aux laboratoires de mesures des rejets radioactifs des dix-neuf centrales nucléaires du territoire (ainsi qu'à celle en démantèlement de Creys-Malville, dans l'Isère).
Jean-Alain Boumsong qui vit une première partie de saison très compliquée à l'OL (lire ici), n'envisage pas de quitter le club lyonnais .
Suite aux incidents à répétition à la centrale du Tricastin, les Verts veulent une surveillance globale de la radioactivité en Rhône-Alpes et leur prise en compte dans le prochain Plan régional pour la qualité de l'air. " Il reste beaucoup de questions sur la manière dont est traité le nucléaire en Rhône-Alpes.
Le site nucléaire de Tricastin (Vaucluse) a de nouveau fait parler de lui ce mardi matin et pour la troisème fois ce mois.
La série noire continue pour la centrale nucléaire du Tricastin.
Le directeur administratif de l'OL, Marino Faccioli a indiqué ce mercredi sur olweb.fr que le club lyonnais allait reprendre les négociations avec l'Atlético Madrid pour le transfert de Grégory Coupet.
Alors que le transfert de Grégory Coupet à l'Atlético Madrid paraissait acquis, l'OL a rejeté une première offre de 900 000€ transmise par le club espagnol.
Pas d'image
1. Aller à la pêche au financement privé Le temps où l'Etat débloquait des lignes de crédit n'est plus.
Raymond Domenech (voir vidéo) a dévoilé mercredi à Tignes la liste des 23 Bleus pour l'Euro 2008. A son arrivée à Tignes, il avait confié à l'un de ses coéquipiers avoir très peur de ne pas être sélectionné.
Raymond Domenech a dévoilé dimanche matin depuis le siège de la FFF à Paris, une liste de 30 (dont 8 joueurs de l'OL ) et non de 29 joueurs pour la phase de préparation à l'Euro 2008.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6