Le préfet du Rhône
Selon le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, il n’y a pas eu d’incident majeur dans les écoles à l’occasion de la minute de silence observée jeudi 8 janvier. Le représentant de l’État précise toutefois qu’une Atsem et un surveillant ont “dit des bêtises – le surveillant a été suspendu”.
Meirieu
Philippe Meirieu est l’invité de L’Autre Direct. Le pédagogue s’exprime sur l’intense émotion qui anime la France depuis l’attentat contre Charlie Hebdo. Il insiste sur l’importance de “proposer aux jeunes des causes nobles, généreuses”.
FCPE
Face à l’attentat commis mercredi dans les locaux de Charlie Hebdo, la section du Rhône de la fédération de parents d’élèves FCPE appelle “au dialogue le plus ouvert possible dans l’institution scolaire”.
Ecole Victor Hugo
Le collectif Jamais sans toit annonce ce samedi qu'une solution de relogement a été trouvée pour les deux dernières familles avec enfant qui étaient hébergées dans le gymnase de l'école Victor-Hugo depuis un mois.
Pas d'image
Le collectif Jamais sans Toit organise un rassemblement ce mercredi devant un ancien immeuble de logements d’instituteurs, inoccupé mais chauffé. Un scandale révélé par Lyon Capitale en 2012.
L'ajointe à l'éducation Anne Brugnera
Ce mardi 16 décembre, aura lieu le premier comité de suivi des nouveaux rythmes scolaires à Lyon, présidé par l’adjointe à l’éducation. Mais déjà plusieurs points posent question. Taux d’encadrement, Bafa, financement, disparités d’inscription selon les quartiers... Anne Brugnera répond à Lyon Capitale.
Ecole Victor Hugo
Quelques familles SDF ont pu être relogées dans l’agglomération.
Anne Brugnera
Exclu – Le comité de suivi des rythmes scolaires à Lyon se réunira pour la toute première fois le 16 décembre prochain.
Ecole Victor Hugo
Les parents de l'école Victor-Hugo continueront à occuper le gymnase de l'établissement “jusqu'à nouvel ordre” pour permettre à des familles en situation de détresse de dormir au chaud.
Les enfants de l'école Paul Painlevé pendant les activités
L'adjointe à l'éducation, Anne Brugnera, dressait ce jeudi un premier bilan de la mise en application de la réforme des rythmes scolaires à Lyon. Principal problème : le taux d'encadrants titulaires du Bafa est actuellement inférieur à 50% dans les accueils périscolaires de la ville.

Posts navigation

1 2 3 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16