Carlton Lille
Le Lyonnais Jean-Christophe Lagarde a été relaxé dans l’affaire dite du Carlton de Lille, tout comme Dominique Strauss-Kahn et Dodo la Saumure.
Pas d'image
Reporté depuis des mois, le projet de loi sur la pénalisation des clients de prostitués est enfin mis à l’ordre du jour du Sénat. Adopté par l’Assemblée nationale le 4 décembre 2013, il est examiné au palais du Luxembourg les 30 et 31 mars.
Palais de justice de Lyon - Balance
“À Lille, l’accusation contre Dominique Strauss-Kahn s’effiloche au fil des audiences. Il n’est pas établi qu’il savait que les femmes participant aux soirées organisées pour lui étaient des prostituées, condition sine qua non de sa mise en cause pour proxénétisme. Ce facteur apparaissait déjà au niveau de l’information judiciaire. Les juges d’instruction ont pourtant renvoyé l’intéressé devant le tribunal correctionnel. Comment le comprendre ?” L’avis de maître Claude Bendel.
Pas d'image
Pendant trois jours, Dominique Strauss-Kahn et ses coprévenus, Fabrice Paszkowski, David Roquet et Jean-Christophe Lagarde, ont été interrogés sur ces fameuses soirées “récréatives”. Un certain malaise s’est installé, avec deux visions totalement différentes : d’une part, l’esprit “de fête” exprimé par l’ancien patron du FMI, épris de libertinage, d’autre part le côté sordide de l’existence d’une prostituée.
Carlton Lille 2
Une ancienne prostituée, une rare qui s’est portée partie civile, est venue témoigner à la barre ce mardi matin. Cette jeune femme a expliqué de quelle manière elle est tombée dans la prostitution et comment elle a rencontré René Kojfer par l’intermédiaire de Dodo la Saumure.
Carlton Lille
Le procès de l’affaire dite du Carlton entre ce mardi matin dans le vif du sujet. Alors que le président du tribunal correctionnel de Lille a refusé la tenue du huis-clos et rejeté la demande de nullité de la défense, le premier volet de l’affaire est étudié ce mardi et mercredi.
Dominique Strauss-Kahn
Le procès de Dominique Strauss-Kahn et de 13 autres prévenus, jugés pour proxénétisme aggravé dans l’affaire dite du Carlton, a débuté ce lundi au tribunal correctionnel de Lille. Le premier après-midi a été marqué par des questions de procédure. Par une demande en nullité, les avocats de la défense ont jeté le doute sur l’origine même du dossier, évoquant des écoutes administratives réalisées en amont de l’enquête préliminaire. Explications.
Dominique Strauss-Kahn
Dominique Strauss-Kahn comparaît à partir de lundi devant le tribunal correctionnel de Lille, avec 13 autres prévenus, dans l’affaire du Carlton de Lille. Tous se retrouvent accusés de proxénétisme aggravé, soupçonnés d’avoir participé ou organisé des soirées en compagnie de prostituées.
477px-Johann_Heinrich_Füssli_053
Les avocats de DSK assignent en justice Marcela Iacub, auteur de Belle et Bête, et son éditeur, Stock, pour "atteinte à l'intimité de la vie privée". Ils demandent l'insertion d'un encart sur chacun des exemplaires du livre, à paraître mercredi 27 février, et "à titre subsidiaire" sa saisie ainsi qu'une publication judiciaire couvrant l'intégralité de la Une du Nouvel Observateur, qui en avait publié les bonnes feuilles.Lire aussi : DSK : trop, c'est trop !
tonton flingueurs
Dans ce quinzième épisode, Gérard Collomb échange avec DSK, qu’il a rejoint l’espace d’un week-end dans son riad de Marrakech. Tous deux commencent à se livrer à un remake des Tontons Flingueurs, histoire de retrouver le moral. Mais rapidement l’histoire tourne au vinaigre.

Posts navigation

1 2 3