Le "hot point" de l'ultra-trail mondial. Le récit d'un journaliste de Lyon Capitale qui a traversé l'île éruptive de la Réunion du Sud au Nord en 46h11mn.
Mickaël Mussard est journaliste spécialisé dans le trail. Né à La Réunion, il a grandi avec le Grand Raid. Il vient d'écrire Le Grand Raid de la Réunion, une histoire de fous.
Interview de Stéphane André, président de l'agence Ilop, en charge de la communication du Grand Raid/ Diagonale des Fous. 
Diagonale des Fous - Antoine Guillon
En 12 participations et onze top 5 (dont une victoire), le trailer de l'Hérault est le plus capé de l'histoire du Grand Raid (devant le Réunionnais Jean-Philippe Louis-Marise et le viticulteur beaujolais François d'Haene, quatre victoires chacun). Selon Le Quotidien de La Réunion, qui a établi un classement cumulé des 15 premiers coureurs de tous les temps de 1989 à 2018, Antoine Guillon se classe n°1. C’est certainement l'ultra-trailer qui a la meilleure connaissance de la course.
La 30e édition de La Diagonale des Fous, un ultra-trail de 166 km et 9611m de dénivelé positif sur l'île de La Réunion, démarre ce jeudi à 22 heures (locales - 20 heures en métropole). 
Il n'y a désormais plus aucun dossard libre pour la 27e édition de la Diagonale des Fous, l'une des épreuves d'ultra-endurance les plus sauvages et les plus difficiles de la planète. 
Très bon cru pour l'édition 2018 de La Diagonale des Fous qui voit quatre femmes d'Auvergne-Rhône-Alpes se classer dans le top 50. Elles sont deux dans le top 20.
Après 23h18 de course, le Drômois Benoît Girondel et François d'Haene, viticulteur dans le Beaujolais, ont franchi la ligne d'arrivée du Grand Raid côte à côte.
211 trailers de la région ont été tirés au sort pour participer à la 30e édition de La Diagonale des Fous, l'ultra-trail considéré comme le plus technique de la planète. Départ jeudi à 20h00.
Jeudi 18 octobre, l'ultra-trailer et viticulteur beaujolais François d’Haene sera une cinquième fois au départ du Grand Raid de la Réunion. Fort de ses trois victoires, en 2013, 2014 et 2016, il revient sur les pentes de l’île, après une saison de compétitions en Chine, France et USA, et deux projets personnels dans les Alpes.