Dans "l'Invité du Jour", Paul Terra reçoit Eric Lafond conseiller d'arrondissement Modem. Il évoque le thème de la dette et l'annonce de François Bayrou de se présenter à l'élection présidentielle 2012.
Pas d'image
EXCLUSIF- Michel Mercier, président du conseil général du Rhône, annonce une facture de 30 millions d'euros de surcoût liés aux prêts toxiques. Le groupe socialiste va beaucoup plus loin et affirme qu'il faudra débourser 370 millions d'euros supplémentaires.Lire aussi : Prêts toxiques : 100 millions d’euros engloutis au conseil général ?
prets_toxiques
AFFAIRE DEXIA. Le conseil général du Rhône, présidé par Michel Mercier, est l’un des plus “infectés” de France par les prêts toxiques. À hauteur de 396 millions d’euros. Le surcoût, selon le PS, pourrait atteindre 100 millions d’euros… soit la moitié du coût du musée des Confluences (220 millions annoncés). La note pourrait être d’autant plus salée pour les contribuables que dans la région beaucoup d’autres collectivités sont touchées. Lesquelles ? Comment vont-elles payer les surcoûts ? Quelles sont les solutions ?Lire aussi : François-Noël Buffet répond à Lyon Capitale / Droit de réponse de Max Vincent
Thierry philip©TD
3 questions à Thierry Philip, président du groupe d’opposition (PS) au conseil général du Rhône
Claude Bartolone
ENTRETIEN- Claude Bartolone (PS) préside le conseil général de Seine-Saint-Denis et la commission parlementaire sur les produits financiers toxiques. Il est également à la tête de l’association Acteurs publics contre les emprunts toxiques.
Pas d'image
Droit de réponse - Max Vincent, conseiller général, rapporteur du budget départemental tient à réagir après la publication du dossier sur les prêts toxiques réalisé, en novembre, par Lyon Capitale.
Dans "l'Invité du Jour", Paul Terra reçoit Michel Forissier maire UMP de Meyzieu et 1er vice-président du Conseil général. Il évoque les "prêts toxiques" contractés par le département du Rhône et le départ du conseil général du Sytral.
Capture d’écran 2011-11-08 à 16.17.57
Les élus lyonnais se sont longuement exprimés, lundi 7 novembre en conseil municipal, sur la crise économique qui frappe notre pays, à l'occasion du débat d'orientation budgétaire. Le maire a une nouvelle fois vanté "le modèle lyonnais", faisant fi des critiques de l'UMP et des centristes. Récit.
Aujourd'hui dans "l'Invité du Jour" Paul Terra reçoit Vincent Chriqui conseiller régional UMP. L'élu de l'Isère vient parler du budget de la région qui s'élève à plus de 2 milliards d'euros et du poids de la dette qu'il trouve excessif.
ÉMISSION-DÉBAT - Regardez l'émission "On refait l'enquête" consacrée aux Hospices Civils de Lyon. Un débat en présence de René Mornex ancien vice-président du Conseil d'administration des HCL, Antonio Ramirez ...

Posts navigation

1 2 3