Capture d’écran 2012-03-09 à 15.51.23
La Ville de Lyon a adopté, lundi 27 février, son premier plan d'actions pour l'égalité femmes-hommes : 65 actions qui seront mises en oeuvre ces deux prochaines années. Lyon Capitale vous en révèle quelques exemples qui ne plaisent pas à tous les élus.
Frédéric Poignard reçoit Denis BROLIQUIER maire Lyon Divers Droite du 2ème arrondissement de Lyon. Il évoque les présidentielles et les ambitions de Lyon Divers Droite pour les prochaines législatives. Il revient également sur les dossiers chauds du 2ème arrondissement les quartiers Confluence et Grolée mais aussi sur la transformation de l'Hôtel-Dieu.
Vessiller Broliquier
INTERVIEW - Fin décembre, la plus haute juridiction française leur a donné raison. Le maire (Divers droite) du 2e arrondissement et la conseillère générale écologiste de Villeurbanne ont réussi à faire condamner le président du Sytral qui devra rembourser 110 000 euros d'indemnités indûment perçues. Une victoire pour les deux élus, qui ferraillent depuis six ans.
Capture d’écran 2012-01-12 à 19.18.02
CLASSEMENT – Montre-moi ta carte de vœux, je te dirai quel projet politique tu portes pour la société. Chaque année, nos élus envoient des dizaines de cartes de vœux. A quoi ressemblent-elles ? A l'ère de la communication, nous les avons passées au crible. De la plus originale, celle de Jean-Yves Sécheresse, à la plus classique, celle de Dominique Perben, en passant par la plus authentique, celle de Philippe Meirieu, voici un classement totalement subjectif qui vaut cependant le coup d'œil.
Dominique Perben © tim douet
Coup de tonnerre dans le microcosme politique lyonnais, l'ex-patron de la droite, Dominique Perben a annoncé lundi matin qu'il se retirerait de la vie politique après les législatives de juin.
ÉMISSION-DÉBAT : Retrouvez l'émission "On refait l'enquête" consacrée à la gestion de l'eau dans les collectivités.
conseil municipal
Sans surprise, le conseil municipal de Lyon a adopté, lundi soir, un budget stable de 717 millions d'euros pour l'année 2012, en hausse de 24 millions par rapport à 2011. Les trois groupes d'opposition (UMP-NC, Lyon-divers-droite et le centre droit) ont voté contre. Richard Brumm, l'adjoint aux finances, a dû se justifier quant au prêt toxique contracté par la Ville de Lyon. Récit. (Actualisé le 21 décembre)
Capture d’écran 2011-11-08 à 16.17.57
Les élus lyonnais se sont longuement exprimés, lundi 7 novembre en conseil municipal, sur la crise économique qui frappe notre pays, à l'occasion du débat d'orientation budgétaire. Le maire a une nouvelle fois vanté "le modèle lyonnais", faisant fi des critiques de l'UMP et des centristes. Récit.
Bernard Rivalta© tim douet_001
EXCLUSIF - Coup de théâtre ce jeudi en conseil du syndicat organisateur des transports. Alors que les élus devaient désigner la commission d'appel d'offres, Béatrice Vessiller n'a pas présenté sa candidature, se rangeant derrière Bernard Rivalta. Et le maire du 2e arrondissement a révélé avoir subi des pressions de 6 chefs d'entreprises, prestataires du Sytral, qui ne voulaient qu'ils votent pour l'écologiste. Au final, tous (sauf lui) ont voté pour la liste unique.
Aujourd'hui dans "l'Invité du Jour" Paul Terra reçoit Denis Broliquier maire Divers Droite du 2ème arrondissement. Il dénonce le "cadeau" fait par la ville aux socialistes pour organiser les primaires mais loue la démarche et la réussite de ces primaires citoyennes. Il fait également le point sur la gestion de la ville par Gérard Collomb.

Posts navigation

1 2 3 7 8 9 10 11 12 13 14 15