Gérard Collomb juste après sa réélection comme maire de Lyon, le 5 novembre 2018 © Tim Douet
Gérard Collomb a été réélu maire de Lyon, ce lundi matin, avec 41 voix. C’est sept de moins qu’en 2014 et cinq de moins que le nombre d’élus de sa majorité. Plus que ces voix manquantes, ce sont les prises de parole très acérées des élus de l’opposition qui auront marqué l’officialisation du retour de Gérard Collomb.
Denis Broliquier
Le maire du 2e arrondissement a trouvé “indigne des Français et des Lyonnais” le ”règlement de compte par voie de presse” de Gérard Collomb et Emmanuel Macron.
La mairie de Lyon a accordé ce lundi une subvention de 1 251 894 euros à l’association Léo Lagrange pour la mise en place d’activités périscolaires. Un choix contesté par Denis Broliquier qui a critiqué le mode de désignation de cette association dont le passé a été mêlé au financement politique du Parti socialiste local.
Denis Broliquier
Après les nombreux incidents qui ont eu lieu à Lyon après la victoire des Bleus, Denis Broliquier le maire du 2e arrondissement a demandé “pourquoi avoir organisé une fan zone si on n’était pas capable de la sécuriser ?”.
Étienne Blanc, à l’hôtel de région, en mai 2018 © Tim Douet
En quelques mois, la possible candidature d’Étienne Blanc a déjà passé un premier écueil : les élus municipaux LR n’ont pas crié au scandale. Son statut de parachuté et son âge constituent toutefois ses plus grandes faiblesses. Via le bras droit de Laurent Wauquiez, c’est la promesse de tout reconstruire de zéro qui séduit.
Denis Broliquier
Le président du conseil régional a été élu à la tête du parti Les Républicains ce dimanche soir. Jean-Christophe Lagarde refusait une alliance si Laurent Wauquiez était élu, tandis que Denis Broliquier, maire du 2e arrondissement de Lyon ne s'y oppose pas.
Richard Brumm conseil municipal 2014
Avec de nombreux gels de crédits et des suppressions de postes, le budget 2018 de la Ville de Lyon s’annonce de rigueur, dans un contexte de baisse des ressources des collectivités territoriales. Il est pourtant jugé trop dispendieux par la droite… et pas assez par la gauche. Ce qui ravit Georges Képénékian, qui se félicite “d’avoir trouvé un point d’équilibre”.
École Lucie Aubrac occupée 1
À l’école Lucie Aubrac dans le 2e arrondissement de Lyon, 12 élèves sont sans logement fixe. Une situation intolérable pour un collectif de parent d’élèves qui a décidé d’occuper l’école depuis vendredi et ce "jusqu’à ce que la préfecture trouve une solution pour ces familles."
Képénékian Kimelfeld Julien-Laferrière Uniqlo
Vêtus d’un kimono de la marque japonaise, plusieurs élus lyonnais ont assisté à l’ouverture du magasin Uniqlo ce jeudi soir à Lyon. Le dernier acte d’un travail acharné de la municipalité pour accueillir l’enseigne attendue comme la locomotive du quartier Grôlée.
Georges Képénékian
La cession, sous forme de vente ou de bail emphytéotique, de la salle Rameau a été actée ce mardi au conseil municipal. Un choix critiqué, tant sur le fond que sur la forme, par les différents groupes d’opposition lyonnais.

Posts navigation

1 2 3 4 13 14 15