Pas d'image
Jeudi, le cardinal Barbarin a été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’agressions sexuelles par un prêtre de son diocèse. Dans la foulée, il a annoncé qu’il allait remettre sa démission au pape. Une décision prise bien avant le jugement. « Le rendez-vous avec le pape est pris depuis 15 jours », précise Mgr Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon.