Gonflé à bloc, le préfet de Rhône, Jacques Gérault, a présenté jeudi à la presse les chiffres pour le département ainsi que les orientations à venir pour redresser la barre. Pour la première fois depuis 2002, dans le Rhône comme ailleurs, les chiffres de la délinquance montrent une tendance à la hausse.
Tapez votre texte iciTrois questions à Laurent Mucchielli, directeur de recherches au CNRS.
Jacques Gérault annonce, depuis son arrivée à la préfecture du Rhône en juillet 2007, une baisse de 14% de la délinquance générale et une nette amélioration du taux d'élucidation qui passe en un an de 28% à 33%. "La police nationale fait un travail fantastique.
Pas d'image
Polémique. Un article du Canard Enchaîné révèle l'existence d'un document municipal qui répertorie les jeunes qui "squattent" dans la rue.

Posts navigation

1 2 3 4