C’est un hôpital français en crise qui se retrouve en première ligne. Les personnels soignants se mobilisent courageusement sur tout le territoire. Étudiants et jeunes retraités compris. Jusqu’à le payer de leur vie, parfois. Et si les HCL, deuxième plus grosse structure hospitalière de France derrière l’AP-HP, se sont largement réorganisés pour faire face à l’afflux de malades, comme ailleurs, les équipements manquent afin de protéger ceux qui les soignent.