Queyranne_006
Le président du conseil régional se rend en Pennsylvanie, du 16 au 20 juillet.
Capture d’écran 2013-07-11 à 16.07.31
Après le débat organisé ce jeudi matin par ses soins sur la ligne à grande vitesse Lyon-Turin, Jean-Jack Queyranne vient de réagir sur la Toile. Le président (PS) du conseil régional Rhône-Alpes s'en félicite. Comme si les conseillers écologistes n'avaient pas quitté l'hémicycle et, au fond, comme si de rien n'était...
BL_portrait_hauteDef
INTERVIEW - C'est inédit, l'écologiste Benoit Leclair, votera contre l'adoption du schéma-régional-climat-air-énergie (SRCAE) ce vendredi à la Région. C'est pourtant lui qui l'a réalisé à la demande du président Queyranne. Le vice-président délégué à l'énergie et au climat estime qu'il est incomplet. Il ne prend pas en compte, en particulier, la production d'énergie nucléaire. Explications.
QUESTION REPUBLICAINE - 25 ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ce 26 avril, celle de Fukushima interroge les élus du conseil régional Rhône-alpes sur l'avenir de cette énergie en France.
FN
Manipulation ou réalité ? Vendredi 25 mars, le Nouvel Observateur publiait sur son site Internet les photos d'un jeune homme aux yeux masqués d'un bandeau noir, le bras droit tendu dans un salut nazi. Identifié par la presse comme Alexandre Gabriac, conseiller régional FN de Rhône-Alpes, l'élu nie. Il a néanmoins été suspendu par le parti frontiste.
Pas d'image
Jeudi et vendredi les relations souvent tendues entre les élus Verts et socialistes du conseil régional sont entrées dans une nouvelle dimension. La crise s’est installée dans la majorité plurielle de l'exécutif. Les écolos n’ont pas voté un certain nombre de délibération et ont, ce vendredi, déserté l’assemblée provoquant l’arrêt prématuré de la cession de février du conseil régional.
Pas d'image
A la suite de perturbations qui se multiplient, le président du conseil régional tape du poing sur la table et demande à la SNCF "d'assumer ses missions de service public". 20 des 30 lignes régionales ont moins de 80% de régularité, selon ses services. Seuls 47% des TER Lyon-Chambéry-Annecy sont par exemple ponctuels.
safar
ANALYSE - La majorité régionale a tangué cette semaine, reflet de crispations croissantes entre écologistes et socialistes. Jean-Jack Queyranne est sous la menace des collègues de Philippe Meirieu qui peuvent à tout moment s'allier avec la droite pour le mettre en minorité. Mais au moment de voter le budget, tout est rentré dans l'ordre. Comme si les uns et les autres avaient surtout joué à se faire peur.
Pas d'image
Podcast. En fin de semaine dernière, le conseil régional a adopté ses orientations budgétaires. Damien Abad, conseiller régional d’opposition du Nouveau Centre, critique l’action de la région : “les orientations, je ne les vois pas. Je ne sais pas quelles sont les priorités économiques et politiques de la région. On ne peut pas parler de budget de rigueur quand vous avez une dette qui ne cesse d’augmenter et quand les dépenses de fonctionnement ont une place supérieure aux dépenses d’investissements”. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Les retards incessants sont le lot quotidien des usagers du TER qui relie Ambérieu à Lyon. L’Association de défense des usagers de l’axe Lyon-Ambérieu (Adula) dénonce des conditions de transport qui engendrent régulièrement des préjudices financiers aux usagers. À ce titre, vingt demandes de réparation vont être déposées à la SNCF, dont une du président de l’Adula en personne.

Posts navigation

1 2 3 5 6 7 8 9