LC 713 tableau p. 34
À en croire Michel Mercier, Gérard Collomb ou Bernard Rivalta, la crise des prêts toxiques qui a frappé les finances publiques de l’agglomération est derrière nous. Lyon Capitale a voulu en savoir plus, et révèle une situation bien moins rose que ce que disent les communiqués officiels. Nous avons ainsi retrouvé près de 570 millions de prêts à haut risque dans les finances locales. Beaucoup pourraient évoluer de manière catastrophique si l’Europe s’enfonçait dans la crise ou que, par exemple, la Grèce sortait de l’euro.Une enquête à lire dans Lyon Capitale-le mensuel de juillet-août.
Capture d’écran 2012-06-21 à 20.39.47
ANALYSE - Ce vendredi, le Département va officialiser sa volonté de sortir du Sytral. Une démarche qui lance la constitution prochaine d'un syndicat départemental de transport, pour desservir les territoires proches du Grand Lyon. Les besoins sont importants. Problème : le pôle métropolitain planche aussi sur le sujet. > Article complété le 26 juin à 16h
Christelle Monteagudo reçoit Dominique DELORME directeur du Festival des Nuits de Fourvière, Jean-Jacques PIGNARD vice-président du conseil général du Rhône et Ronan SIRI artiste.
Michel Mercier
EXCLUSIF - Six emprunts toxiques qui grèvent le budget du département du Rhône vont être renégociés par Michel Mercier.Mis à jour à 15h35 : Thierry Philip réagit
Capture d’écran 2011-12-19 à 18.25.20
Suivant les recommandations du préfet, le président du conseil général annonce la sortie du Département du Sytral. Il tend la main à la Région pour former un syndicat de transport plus vaste. Veut-il intégrer le pôle métropolitain voulu par Gérard Collomb ou souhaite-t-il le concurrencer ?
Tramway ©Robin FAVIER 5
Le président du conseil général a reçu vendredi après-midi une lettre de Jean-François Carenco. Elle lui demande de se conformer aux recommandations de la chambre régionale des comptes et de quitter le syndicat de transport lyonnais. Michel Mercier pourrait mettre la question à l'ordre du jour de la séance départementale de ce lundi matin.
Pas d'image
EXCLUSIF - La justice administrative vient de rendre trois décisions qui condamnent le Grand Lyon et le Département du Rhône pour avoir passé des marchés publics illégaux avec l'Olympique lyonnais notamment. Explications.
Pas d'image
EXCLUSIF – Trois personnes sont actuellement en garde à vue dans les locaux de l’Hôtel de police de Lyon dans le cadre de l’affaire Rhônexpress.
Dans "l'Invité du Jour", Emmanuelle Sautot reçoit Thierry Philip président du groupe socialiste au Conseil Général du Rhône. Il revient sur les prêts toxiques contractés par le département du Rhône et prévoit un surcoût de 400 millions d'euros dans les années à venir.
Thierry philip©TD
Thierry Philip, président du groupe socialiste au département du Rhône, a rendu public un rapport sur les prêts toxiques de sa collectivité. Le Rhône serait l'un des départements les plus touchés de l'hexagone. D'après les socialistes : 400 millions de surcoût seraient à prévoir dans les années à venir. Un chiffre révélé par Lyon Capitale lundi. De son côté, la majorité présente un bilan plus positif.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 13 14 15