Pas d'image
Entre les élus qui seront atteints par le cumul des mandats en octobre prochain et le logique désintéressement des élus urbains après la création de la métropole, le conseil général risque d'être aussi chamboulé dans sa composition.
MERCIER
Le départ de Michel Mercier du conseil général se rapproche. Ce mardi, Lyon Capitale révélait qu'il se portait candidat aux sénatoriales du 27 septembre et qu'il devrait donc, rattrapé par le cumul des mandats, démissionner du conseil général. Aujourd'hui, la date de sa dernière séance se précise : le 28 octobre.
Michel Mercier
Michel Mercier avait démissionné du Sénat pour conserver son mandat de vice-président au conseil général et piloter les discussions avec le Grand Lyon sur la métropole. À la rentrée, il devrait faire l'inverse : redevenir sénateur et quitter le Département. Explications.
grandlyon
Dans la perspective de la création de la Métropole, 3964 agents équivalents temps plein du conseil général vont être transférés à la Métropole. Après une journée de grève, la direction générale des services du Grand Lyon tente de rassurer les personnels.
Grandlyon
A six mois de leur transfert vers la Métropole, les quelque 4000 agents du Département ignorent leurs futures conditions de travail. Ils se mettent en grève ce jeudi pour exprimer leurs inquiétudes.
carte
Les deux projets de loi relatifs à la réforme territoriale passaient ce matin en conseil des ministres. Le texte fixe la date des prochaines élections départementales et régionales à décembre 2015, soit un report de neuf mois environ par rapport aux échéances initialement prévues.
mercier
Alors qu'une partie du conseil général du Rhône est vouée à se fondre dans le Grand Lyon pour former la métropole, l'autre est sujette à spéculations. Elle pourrait elle aussi disparaître, anticipant la réforme administrative préparée par le Gouvernement. Attention : Michel Mercier est à la manœuvre.
MERCIER
Contre toute attente, l'ex-président centriste du conseil général a validé ce midi la stratégie du nouveau gouvernement qui vise à supprimer les conseils départementaux en 2021. Récit.
chuzeville
La présidente du conseil général du Rhône réagit à l'annonce, par Manuel Valls, de la possible disparition des conseils généraux d'ici à 2021.
MERCIER
Les limites du futur département du Rhône, qui seront effectives le 1er janvier avec la création de la métropole, sont désormais connues. Sans surprises, Michel Mercier et ses amis centristes ont réussi à se faire entendre du Préfet. Politiquement, le département "résiduel" semble taillé pour eux.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 13 14 15