Michel Mercier © Tim Douet_441
Le sénateur du Rhône et maire de Thizy-les-Bourgs a été choisi par le président du Sénat, Gérard Larcher, pour devenir membre du Conseil constitutionnel.
Pas d'image
Le chef de file de l'UMP pour les élections départementales tentera de s'emparer de la présidence du conseil général du nouveau Rhône, jeudi.
Préfecture du Rhône
Ce dimanche 22 mars, les électeurs du Nouveau Rhône étaient appelés aux urnes pour le premier tour des élections départementales, retrouvez tous les résultats définitifs.
chuzeville
La présidente du conseil général du Rhône s'est vu infliger une amende de 95 euros pour n'avoir présenté sa carte de réduction senior que sur son téléphone dans le train qui l'amenait au salon de l'agriculture.
Rhônexpress
L’affaire politico-financière concernant d’étranges interventions occultes dans la construction du tram Rhônexpress est arrivée à son terme, cinq ans après les premières investigations. Le 26 janvier dernier, la juge d’instruction lyonnaise Catherine Chanez a décidé le renvoi devant le tribunal correctionnel d’un dossier qui fut alors tentaculaire et se retrouve réduit à peau de chagrin. Explications.
Pas d'image
Les 22 et 29 mars prochains, on votera dans le Rhône pour les élections départementales. Mais attention, les règles ont quelque peu changé. Explications.
Musée Confluences
380 millions d’euros. C’est le chèque, plutôt gonflé, que devront signer Danielle Chuzeville et Gérard Collomb afin de se défaire de trois emprunts toxiques. Du jamais vu. La facture a plus que doublé depuis la décision de la Banque nationale suisse (BNS), la semaine dernière, de ne plus maintenir le franc suisse à la parité de 1,20 franc par euro.
grand lyon
Le Grand Lyon tiendra son dernier conseil communautaire ce lundi avant que l’institution ne disparaisse pour laisser place à la métropole.
Crayonné du projet de construction du pavillon H
La donne a légèrement changé dans les subventions pour la rénovation de l’hôpital Édouard-Herriot. Si l’État semble avoir doublé sa contribution entre 2012 et 2014, en fait il compense par une diminution des dotations au CHU. Les 7 millions promis par le Département, eux, ont pour l’instant disparu.
Michel Mercier
Si le conseil général et le Grand Lyon se sont réparti les emprunts dits “classiques”, les prêts toxiques du département seront, eux, gérés dans un premier temps par les deux collectivités. Mais, une fois les actions en justice purgées, Michel Mercier les transférera, pour le meilleur ou le pire, à la métropole.

Posts navigation

1 2 3 4 13 14 15