Nouveaux Caractères
Comme chaque saison, le Festival de musique baroque de Lyon atteint son point d’orgue en décembre : un calendrier de l’Avent rythmé par cinq rendez-vous aux parfums prénatals. Premier concert, ce dimanche, à l’Auditorium.
Girls in Hawaii
Les Girls in Hawaii, ex-grands espoirs du rock belge, côtoient les sommets – au sens propre comme au figuré. Ils font étape au refuge de Feyzin ce soir.
Anne Sofie von Otter 2011a
La mezzo-soprano suédoise s’attaque à la mélodie française : Ravel, Saint-Saëns, mais aussi Barbara, Trenet ou Moustaki. Ce dimanche, à l’opéra de Lyon.
Quatuor Prazak
Avec, au piano, le fantastique Evgueni Koroliov.
Pas d'image
Dix voix pour une œuvre d’une grande richesse polyphonique et expressive. Ce dimanche à la chapelle de la Trinité.
Pas d'image
Événement – Deux duellistes au sommet débarquent à Lyon dans un programme des moins conventionnels. Ce soir à l’Auditorium.
Pas d'image
Après avoir fait les premières parties des plus grands (Avidan, Boogaerts…), Joe Bel s’impose aujourd’hui en tête d’affiche. Ce soir au Marché-Gare.
Pas d'image
Théâtre, poésie, littérature, jazz sont conviés à la fête. Des noms ? Heather Newhouse et Giuseppina Bridelli par exemple, réunies par Vivaldi.
Pas d'image
La nouvelle coqueluche des dancefloors passe par Lyon. Avis aux amateurs de techno pure et dure, et sombre.
Phoenix
Phoenix – un trésor national dont on devrait se préoccuper au lieu de se balader avec du Daft Punk plein les dents – vient enflammer la halle Tony-Garnier.

Posts navigation

1 2 3 32 33 34 35 36