Enfant et sortilèges Insectes opéra 2016
Reprise de L’Enfant et les Sortilèges de Ravel à l’opéra à partir de ce jeudi, Turangalîla de Messiaen en attendant les Circlesongs de Bobby McFerrin à l’Auditorium. Il y aura grandement de quoi oublier la neige, si neige il y a, cette fin de semaine dans les salles lyonnaises.
Bombino, à Paris en 2018 © Richard Dumas
Passé au musée des Confluences en mai 2018, Bombino devait revenir en terres lyonnaises en janvier mais ce concert a dû être annulé, pour une question de visas. Le prodige nigérien arrive donc en novembre, mais son album en forme de retour aux sources du blues touareg n’a pas pris la poussière.
Le Transbordeur
Après avoir célébré Hubert Mounier et en attendant Daho et Eicher à la fin du mois, les salles de concert lyonnaises proposent à nos oreilles un programme aussi varié que du rock garage, de la pop à la turque, Roméo Elvis et sa petite sœur Angèle, Bobby McFerrin et de nouvelles pépites à l’Underground de l’opéra. Bombino devrait aussi enfin venir, mais on vous en reparlera.
Hubert Mounier © DR
Trois ans après sa disparition, une poignée de musiciens du cru rend un bel hommage discographique au plus beau et plus célébré représentant de la pop lyonnaise : Hubert Mounier, fondateur de L’Affaire Louis Trio. Pour la sortie de ce disque, un concert collectif et festif est organisé au Transbordeur le 5 novembre.
ONL orchestre orgue
 C’est l’ouverture de saison à l’Auditorium et l’occasion pour le public lyonnais de découvrir à l’œuvre le nouveau directeur musical de l’Orchestre national de Lyon (ONL).
 Rock. Avec La Messe de Minuit, son premier festival, la maison Cold Fame, agence de diffusion et de production tenue à Lyon par le groupe alsacien Last Train, frappe un grand coup dans le rock pour ouvrir la saison de musique électrique. Avec en tête d’affiche ces prophètes déjantés de Fat White Family. Amen.
Rare en concert par chez nous et doté d’un talent qui ne l’est pas moins, Mark Oliver Everett alias E alias Eels est de passage au Radiant en cette rentrée. Où il devrait nous inonder de joie de vivre. Du moins de la conception toute personnelle, et sublime, qu’il en a.
Le grand orgue Cavaillé-Coll de l’Auditorium de Lyon © David Duchon-Doris
Très à l’honneur ce mois de juin, le grand orgue de l’Auditorium exhibera ramage et plumage à l’occasion de plusieurs concerts, notamment pour le jeune public, et du concours international Olivier Messiaen.
Gérald Genty © DR
Un drôle d’olibrius se cache depuis quinze ans dans le paysage de la chanson française, dont le goût immodéré pour l’absurde et les calembours cache un sens inné de la poésie. Et un musicien de grand talent. Gérald Genty, à découvrir absolument.

Posts navigation

1 2 3 4 33 34 35