P1100879_Paris_Ier_rue_de_Valois_n°7_ministère_de_la_culture_rwk
Une délégation lyonnaise formée de Gérard Collomb, maire de la Ville, Régis Marcon, chef étoilé, et Albert Constantin, architecte était reçue à 15h30, lundi 15 octobre, au ministère de la Culture pour défendre la candidature lyonnaise.
Pas d'image
La candidature lyonnaise à la Cité de la gastronomie passe son grand oral lundi 15 octobre. Quasiment à la veille de cet évènement, Denis Broliquier appelle au rassemblement des hommes et femmes politiques de gauche et de droite derrière le projet. Il souhaite même que tous se rendent à Paris à l’occasion de l’examen de passage.
Pas d'image
Ce lundi, il était question de la fraîche mobilisation du maire de Lyon pour le projet qui s'établirait à l'Hôtel-Dieu. Alors qu'un élu de centre droit a demandé le vote d'un vœu unanime de l'assemblée en faveur de la candidature lyonnaise, le président a d'abord ignoré la requête, provoquant le départ des conseillers d'opposition. Avant finalement de s'expliquer. Récit.
Pas d'image
En marge d’une cérémonie organisée, samedi après-midi, dans les salons de l’hôtel de ville marquant la naissance de l’Académie médicale de football de Lyon, Gérard Collomb a accepté de s’expliquer sur la candidature lyonnaise pour accueillir la Cité de la gastronomie. Dans ce dossier, le maire PS de Lyon ne s’était jusqu'à ce samedi guère montré enthousiaste, voire étrangement silencieux. Interview.
Pas d'image
Peu de monde sur les marches de l’hôtel de ville dimanche 30 septembre pour soutenir la candidature lyonnaise à la Cité de la gastronomie. Quelques élus de droite et du centre, mais aucun de gauche. Gérard Collomb a fait passer la consigne : pas de soutien public au projet.
Christophe Geourjon président du groupe "Centristes et démocrates" au conseil municipal de Lyon revient sur son ambition pour les prochaines élections municipales de 2014 à Lyon. Il aborde aussi le dossier de la cité de la gastronomie ou encore la situation des Roms dans l'agglomération. Une interview menée par Frédéric Poignard.
Christelle Monteagudo reçoit sur son plateau Bertrand GUTTY du Collectif pour la Cité de la gastronomie à Lyon, Laurent BOUVIER président des Toques Blanches et Steven BELFILS journaliste.
Peu de monde sur les marches de l’hôtel de ville dimanche 30 septembre pour soutenir la candidature lyonnaise à la Cité de la gastronomie. Quelques élus de droite et du centre, mais aucun de gauche. Gérard Collomb a fait passer la consigne : pas de soutien public au projet. Reportage.
Facebook Cité gastro
Dès le mois d'août, Lyon Capitale s’étonnait que rares fussent les Lyonnais, y compris les chefs et les élus, à être au courant de la candidature de la ville pour accueillir la Cité de la gastronomie. L’appel a été entendu, les Lyonnais se mobilisent : les uns ouvrent un compte Facebook, les autres mettent des affiches sur leur vitrine, et quasiment tout ce que la ville compte de chefs donne de la voix. Lyon Capitale-le mensuel revient sur le “patinage” de départ, toutes les raisons qu’a Lyon de gagner et dévoile le projet qui sera présenté au jury ce lundi 15 octobre.
Pas d'image
Interrogé lors du conseil municipal sur la candidature de Lyon pour accueillir la future Cité de la gastronomie, le maire de Lyon s'est montré pour le moins défaitiste, assurant ne pas avoir trouvé "un seul investisseur qui veuille mettre de l'argent dans cette Cité". Récit.

Posts navigation

1 2 3 4 5