Pas d'image
La chasse est ouverte depuis ce dimanche 8 septembre dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Avec 131 accidents de chasse recensés lors de la dernière saison, la cohabitation s'annonce difficile entre promeneurs et chasseurs.
Dimanche, nous rapportions l'histoire d'une propriétaire qui a découvert sa jument morte dans son pré à Limonest, évoquant une possible responsabilité des chasseurs. Interrogée par Lyon Capitale, la fédération des chasseurs du Rhône réfute tout incident.
Une propriétaire de plusieurs jument a retrouvé l'une d'elle morte dans le pré qu'elle loue en lisière d'une forêt où sont effectuées des battues. Avec des cartouches de fusil à l'intérieur même du pré. 
Pas d'image
Un vautour percnoptère né cette année dans la Drôme a été retrouvé criblé de balles le jour de l'ouverture de la chasse, quelques kilomètres au sud, dans le Vaucluse. La Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna) monte au créneau pour pointer la responsabilité des chasseurs, grisés selon elle par la puissance de leur lobby.
Pas d'image
Une trentaine de miradors de chasseurs ont été sciés dans les Monts du Lyonnais, comme le révèle une enquête publiée ce samedi par nos confrères du Progrès.  Alors que le travail de la gendarmerie se poursuit, les soupçons se tournent vers les militants antispécistes et la signature d'un groupuscule passé dans la clandestinité, le "Front de Libération animale".