Le banc de la maison Sibilia aux halles de Lyon © Antoine Merlet
C’est l’icône de la charcuterie lyonnaise, la haute couture des salaisons. Pendant un demi-siècle, “Madame Colette” a régné en diva du saucisson, avant de laisser la main à Bruno Bluntzer, cuisinier de formation.