Pas d'image
4 500 personnes selon la police et 8 500 selon les organisateurs. Le traditionnel défilé du 1er mai a rassemblé deux fois moins de monde que l’année dernière. Un « tour de chauffe » avant un conflit sur les retraites ?
Pas d'image
Mercredi en fin de matinée, à l'appel de cinq syndicats, environ 250 salariés de Renault Trucks étaient réunis devant la direction de Vénissieux. Ils ont fait grève pendant quelques heures alors que se tenaient des négociations salariales avec la direction.
Entre 10 000 et 14 000 personnes ont défilé, ce mardi, de la place Jean Macé (7e arr.) à Bellecour. De l’avis de l’ensemble des syndicats, la manifestation lyonnaise a été couronnée succès.
Pas d'image
“C'est garanti pièces et main d'œuvre !“, dit Damien Galera, délégué syndical CFDT, “plus ça va durer, plus ça va se radicaliser“. 200 salariés ont voté la poursuite du mouvement de grève mardi après-midi à la raffinerie Total de Feyzin.
A l'appel de l'intersyndicale l'activité est stoppée dans les six raffineries du groupe TOTAL en France. Les salariés protestent contre la fermeture annoncée du site de Dunkerque et souhaitent obtenir des garanties sur l'avenir du raffinage sur le territoire national
Depuis le début de l'hiver les professionnels de l’hébergement d’urgence dénoncent la non application de la loi sur le droit au logement. Aujourd'hui "c'en est trop", ils se sont mis en grève ce jeudi 28 janvier. Une première dans l'histoire de leur profession.
Pas d'image
À l’approche de l’hiver, le ras-le-bol des professionnels de l’hébergement d’urgence fait écho à la mobilisation des associations et des syndicats lyonnais contre le mal-logement.
L'actualité du lundi 23 novembre en images :Rassemblement devant le siège d'Alternative PostRetour sur le match nul de l'Olympique Lyonnais à Grenoble 1 à 1, Jean-Alain Boumsong nous parle de la Fiorentina
La PME lyonnaise, seule véritable entreprise concurrente de la poste, a stoppé la distribution des courriers depuis le 11 novembre. 340 salariés sont menacés de licenciement. Ce mardi, un comité d’entreprise extraordinaire devait les fixer sur leur sort. Il a finalement été repoussé au lundi 24 novembre.
Pas d'image
L'élection des représentants du personnel a profité à la CFDT, encline au dialogue avec la direction, au détriment des autres organisations plus radicales. Tous se donnent rendez-vous le 8 décembre pour la poursuite du mouvement.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7