Pas d'image
Podcast spécial élections cantonales. Canton de Villeurbanne-Nord. Daniel Rendu se présente sur ce canton en réaction à l'investiture par la majorité départementale sortante de Richard Moralès (candidat UMP-Centre). "Moralès, c'est une candidature à la Simpson. C'est une famille qui se lance en politique", tacle-t-il. Daniel Rendu place les conditions de vie dans les maisons de retraite comme l'un des points forts de sa campagne. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast. Spécial élections cantonales. XIIe canton de Lyon. Christophe Geourjon, candidat de la majorité départementale (UMP-Centre), se présente sur ce canton face au sortant Louis Pelaez (PRG). Il loue l'action de Michel Mercier notamment en terme de finances en soulignant que le département n'a pas augmenté les impôts tout en se désendettant. Quant au bilan de Louis Pelaez, il en attribue les réalisations à la majorité de Michel Mercier. Il propose pour son canton d'installer des caméras de vidéo-surveillance sur certains territoires et de créer un nouveau collège. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast. Lyon Capitale vous propose une série spéciale sur les élections cantonales. Nous entamons cette série avec le 3e. canton de Lyon : celui de la Croix-Rousse. Marie Guyon, candidate UMP, ouvre le bal. Pour elle, le bilan de Michel Mercier est très positif. Elle insiste notamment sur la volonté du conseil général de ne pas augmenter les impôts. Sur le bilan de son adversaire, Dominique Bolliet, conseiller général PS, elle se montre tout aussi positive : "Dominique Bolliet a un bilan favorable. Ce qui est ennuyeux, c'est d'être maire et conseiller général. Maire de la Croix-Rousse, c'est un temps plein. Il est très compétent mais il ne peut pas tout faire". Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
PARADOXE - Le Modem du Rhône présentait, mercredi 2 février, son programme pour les cantonales de mars prochain alors que ses candidats ne sont pas sûrs d'avoir l'investiture du Conseil National du mouvement démocrate pour faire campagne.
Pas d'image
Podcast. Le conseiller municipal centriste Christophe Geourjon revient ce vendredi sur deux sujets forts du conseil municipal du lundi 11 octobre : le problème d’accueil dans les cantines lyonnaises et le rafraîchissement qui sera fait au stade de Gerland. “Au moment où Gérard Collomb bataille seul et contre tous pour imposer le Grand Stade à Décines, il n’a pas envie d’expliquer aux Lyonnais que pour rénover Gerland plusieurs dizaine de millions d’euros seront nécessaires”, estime Christophe Geourjon. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Le dimanche 10 octobre 2010, c'était la journée mondiale pour le climat, une occasion pour les ONG de mettre l’accent sur la campagne 10:10 qui vise à convaincre particuliers et entreprises de réduire de 10 % leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici fin décembre 2010. Les élus du Grand Lyon ont chacun leur petites astuces pour aider la planète. C'est la Question républicaine de la semaine.
Geourjon
Podcast. En début de semaine, Christophe Geourjon, conseiller municipal à Lyon, quittait le Modem. Ce jeudi, il explique les raisons de son départ sur la webradio de Lyon Capitale. “Le Modem, c’était ma famille politique , je voulais y rester mais trois ans après les problèmes. La fédération Modem du Rhône est plus un rassemblement d’individualités qu’un parti politique”, confie-t-il. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Geourjon
Christophe Geourjon, conseiller municipal de Lyon et patron d’un groupe de centre-droit, a annoncé qu’il quittait le Modem. Une décision qui entérine sa position d’opposant à Gérard Collomb.
Pas d'image
François Bayrou, Jean-Louis Borloo, Hervé Morin ? Qui représentera le centre lors de la prochaine présidentielle ? Selon un sondage à paraître dans Le Figaro, et réalisé par Opinion Way, 59% des Français souhaitent en tout cas qu'il y ait un candidat centriste en 2012.
Installer le musée de la Confluence à l’Hôtel-Dieu n’est pas une idée nouvelle. Elle circule depuis que le projet de Michel Mercier à la pointe de la Confluence peine à sortir de terre. Mais lundi, Christophe Geourjon, un proche du président du conseil général a éveillé l’attention en la reprenant à son compte.Article actualisé à 11h

Posts navigation

1 2 3 4 5 6