Des dessinateurs étaient conviés, jeudi 6 juin, au théâtre de la Croix-Rousse pour débattre autour du dessin de presse. L’occasion de parler des problèmes économiques qu’ils peuvent rencontrer et de leur image auprès du grand public depuis l’attentat contre Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015.
Strips Lyon Capitale 789 © Jibé
Ce mois-ci, Gégé est allé visité le pays du Soleil-Levant. La culture locale l’a beaucoup inspiré, il a même rapporté un souvenir pour Kim. L’aéroport de Lyon a aussi vu passer Juni, un ancien de l’OL rappelé au logis par Jean-Mi. Mais la plus longue distance a été parcourue sans avion et elle a laissé tout le monde interloqué, y compris Lolo.
Strips Lyon Capitale 788 (extrait) © Jibé
Ce mois-ci, Gégé, les yeux toujours fixés sur 2020, essaie de vendre la mairie à Kim qui le fait tourner en bourrique, pendant que Jean-Mi cherche la solution miracle pour résoudre ses problèmes de calculette. Et puis, un soir, Notre-Dame brûle... – La vie politique du Grand Lyon en trois strips, à retrouver comme tous les mois dans Lyon Capitale.
© Jibé avril 2019
Kim et l’Anneau, Lolo le héros et Steve McQueen à l’OL, serpent de mer, légendes et fables lyonnaises de printemps – La vie politique du Grand Lyon en trois strips, à retrouver tous les mois dans Lyon Capitale.
© Jibé
Ce mois-ci, nouvel épisode de “Gégé ne fait confiance à personne”. Finalement, l’effondrement que les “collapsonautes” nous promettent fera peut-être un heureux... En attendant, Manu gère le bureau des plaintes – La vie politique en trois strips, à retrouver tous les mois dans Lyon Capitale.
Gratuité, tarifs variables... On parle beaucoup oseille ce mois-ci dans la capitale de la rosette. Mais on voit aussi réapparaître une certaine parka rouge – La vie politique lyonnaise en trois strips, à retrouver tous les mois dans Lyon Capitale.
Ce mois-ci, Super Gérard sauve sa fête mais pas Macron, Gégé apprend la musique... et Kim visite les maisons de retraite – La vie politique lyonnaise en trois strips, à retrouver tous les mois dans Lyon Capitale.
Gégé a été réélu mais il lui manque encore quelque chose... Le président du Puy-en-Velay change de couleur de veste... et Képé est triste. La vie politique lyonnaise en trois strips, à retrouver tous les mois dans Lyon Capitale et sur Lyoncapitale.fr
Voix manquantes, procès en autocratie et usure, remerciement appuyé à Georges Képénékian, la quatrième élection de Gérard Collomb a été la plus mouvementée. En tout cas, elle ne s'est pas déroulée comme il l'aurait aimé. Gérard Collomb doit surtout faire face à un David Kimelfeld plus déterminé que jamais à être une alternative. Ce week-end et publiquement, il rencontrera les socialistes. 
Ils ne le reconnaissent plus. Gentil, à l'écoute, bienveillant, c'est un nouveau Gérard Collomb que les élus et les notables lyonnais retrouvent après son intermède ministériel. L'opération séduction semble marcher. Le 5 novembre, peu de voix devraient manquer. Le PS se perd en injonctions contradictoires. David Kimelfeld a tenté cette semaine de faire preuve d'autoritarisme à la veille du début de sa future cohabitation. Cette semaine, le calme avant la tempête était encore très relatif.

Posts navigation

1 2