villefranche prison
Deux personnes ayant été surprises à ravitailler des proches emprisonnés à la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône en cannabis ont écopé de 400 euros d'amende.
Pas d'image
Un rapport parlementaire récemment rendu public préconise la mise en place d'une contravention ou d'une amende forfaitaire à l'encontre des consommateurs de cannabis. Si les syndicats de police y sont largement favorables, les magistrats appellent à la prudence.
Pas d'image
Un SDF de 34 ans a été interpellé par un équipage d’unité de proximité de Vénissieux dans la nuit de jeudi à vendredi. Il conduisait un véhicule sous l’emprise de stupéfiants et sans être titulaire du permis.
villefranche prison
Un jeune homme de 17 ans, originaire de la métropole lyonnaise, a été interpelé ce mardi pour avoir fourni une cinquantaine de grammes de cannabis à son grand frère, qui purge une courte peine à la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône.
Pas d'image
La police judiciaire de Valence, épaulée par des collègues lyonnais, a intercepté 1,6 tonne de cannabis le 17 décembre. Une première livraison avait été interceptée en janvier, elle était commanditée par deux frères lyonnais.
Pas d'image
Un jeune homme de 25 ans a été interpellé sur l'A7 au sud de Lyon, alors qu'il transportait plus de 41 kilogrammes d'herbe de cannabis.
Pas d'image
Un jeune homme de 22 ans a été interpellé lundi aux Minguettes, sur le secteur de la zone prioritaire de Vénissieux pour détention et trafic de produits stupéfiants.
Police lyon
D'un simple contrôle d'identité dans les sud-est lyonnais, l'affaire s'est transformé en coup de filet anti-criminalité. Avec saisie de stupéfiants et d'armes à feu.
JECO 2017 Nicolas Prisse
Invité des JECO 2017 à Lyon, le médecin de santé publique Nicolas Prisse s’oppose à la légalisation du cannabis. Y compris pour des raisons économiques. Pour le président de la Mildeca, c’est la prévention qui compte, notamment pour les mineurs.
JECO 2017 Emmanuelle Auriol
Le cannabis est trop bon marché. Invitée aux Journées de l’économie de Lyon, la professeure de la Toulouse School of Economics Emmanuelle Auriol défend sa légalisation, notamment pour contrôler l’offre.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 8 9 10