drogue
Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, la police judiciaire a interpellé quatre personnes qui transportaient ou stockaient 1,5 tonne de cannabis, pour une valeur marchande de trois millions d'euros. Un trafic destiné au marché lyonnais.
drogue et fric
Un coup de filet a permis le démantèlement d’un réseau de stups de l’Est lyonnais. 32 personnes interpellées, 9kg de marchandises saisies. Explications et précisions.
"Faut-il légaliser le cannabis ? En avez-vous déjà fumé ?". Nous avons interrogé des hommes politiques lyonnais. Ils réagissent à la proposition de Daniel Vaillant, ex-ministre de l’Intérieur du gouvernement Jospin, de légaliser la consommation de cannabis. Des propos jugés "inacceptables" par l'UMP. "Autant prendre acte de l’échec total du système prohibitionniste et répressif", répondait Najat Vallaud-Belkacem, adjointe au maire de Lyon.
Ce n'est pas une première, mais c'est courageux de le rappeler dans un débat où il n'y a politiquement rien à gagner et que des coups à prendre. Dans une interview au Parisien, l'ancien ministre socialiste de l'Intérieur Daniel Vaillant se prononce sans ambiguïté pour la légalisation de la consommation de cannabis. Et le PS lui emboîte le pas par la voix de sa responsable des questions de société, Najat Belkacem, interrogée par Rue89 (Participez à notre sondage en cliquant ici)
Pas d'image
Dans le procès du Go Fast à la lyonnaise, les réquisitoires sont tombés aujourd'hui.
C'est devenu un classique du trafic de drogue : le go-fast.
Une résine de cannabis de grande qualité s'écoule dans les rues lyonnaises depuis quelques semaines. Les fumeurs de joints vous le diront : depuis quelque temps, le haschich qui circule à Lyon "tabasse".

Posts navigation

1 2 3 7 8 9 10