Pas d'image
Soutien de Benoît Hamon, Jules Joassard voit en la victoire de son candidat au premier tour de la primaire “la défaite de la dérive libérale de la social-démocratie”. Présent ce dimanche à la fédération PS du Rhône, le secrétaire de la section socialiste du pays d’Ozon soutient une ligne fortement marquée à gauche.
Pas d'image
La députée européenne s’est dite “déçue” du score de son candidat. Présente à la fédération PS du Rhône ce dimanche soir, Sylvie Guillaume s’est contentée de se féliciter de la participation au scrutin.
Yves Blein
Soutien de Manuel Valls, le superviseur de ce premier tour de la primaire dans le Rhône, le député Yves Blein, croit encore aux chances de son candidat. Il a envoyé les premiers crochets dans le combat qui opposera ce dernier à Benoît Hamon dimanche prochain.
Pas d'image
Les électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche pour désigner les deux finalistes de la primaire de la Belle Alliance populaire, dimanche prochain, en vue de l'élection présidentielle de 2017. Suivez les résultats sur lyoncapitale.fr
Pas d'image
En 2011, à la même heure, 745.000 personnes avaient déjà glissé leur bulletin dans les urnes de la primaire à gauche.
Pas d'image
Ce dimanche marque le premier tour de la primaire de la gauche en vue de l'élection présidentielle. Lyon Capitale fait le point sur l'organisation du scrutin et la localisation des bureaux de vote dans le Rhône.
Pierre-Alain Muet
Alors que les éléphants du PS se déchirent par médias interposés, Pierre-Alain Muet, député socialiste de la 2e circonscription du Rhône, souhaite un vrai “débat de fond”. L’économiste regrette la stérilité des invectives lancées au sein du parti au pouvoir.
Pas d'image
“Il faut en finir avec la gauche passéiste.” La formule est de Manuel Valls. Elle figure dans un entretien paru dans Le Nouvel Observateur, ce jeudi 23 octobre.
Villes Grand Lyon et rythmes scolaires
Une réforme, deux décrets d'application et presque autant de mises en œuvre que de communes. Lyon Capitale vous fait voyager à travers 30 nuances de rythmes scolaires sur les 59 villes du Grand Lyon. Plus d'un quart des communes, dont Lyon, ont opté pour les contorsions autorisées par le décret Hamon, quand les autres ont décidé de respecter l'essence de la réforme, le décret Peillon.
Pas d'image
Acclamé en 2012, chahuté en 2013, Manuel Valls clôturera l’université d’été du PS à La Rochelle dimanche matin. Quel sort lui sera-t-il réservé par les militants, qui pourraient trancher entre sa ligne politique et celle de Benoît Hamon et Arnaud Montebourg ?

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7