Pas d'image
Les résultats sont sans appel dans le Rhône. Benoît Hamon (61,83%) devance très largement Manuel Valls (38,17%). Si la victoire des urnes est nette dans le département, Benoît Hamon ne fait pas l'unanimité chez les cadres du PS qui soutiennent Emmanuel Macron et chez ceux qui soutenaient Manuel Valls.
Pas d'image
Revivez la soirée électorale qui aura vu les sympathisants de gauche choisir Benoît Hamon comme candidat du PS à l'élection présidentielle de 2017.
Pas d'image
À midi ce dimanche, 18 000 électeurs s'étaient présentés dans les bureaux de vote du Rhône pour choisir entre la ligne politique proposée par Benoît Hamon et celle proposée par Manuel Valls, soit 7000 électeurs supplémentaires par rapport au premier tour.
Pas d'image
Si l'organisateur de la primaire à gauche dans le Rhône, Yves Blein, n'a pas encore d'informations chiffrées sur la participation au second tour de la primaire dans le département, les chiffres parues au niveau national indiquent 567 563 votants à midi dans 75% des bureaux de vote.
Pas d'image
Ce dimanche, le second tour de la primaire de la "Belle Alliance populaire" va départager Manuel Valls et Benoît Hamon en vue de l'élection présidentielle. Retrouvez ci-dessous la carte des bureaux de vote du département.
Pas d'image
Avec la possible victoire de Benoît Hamon à la primaire, c’est le spectre d’un exode massif d’élus vers le mouvement d’Emmanuel Macron qui pourrait se jouer dès dimanche soir. De nombreux cadres socialistes ne s’imaginent pas soutenir le représentant de l’aile gauche du parti.
Emmanuel Macron Collomb Kimelfeld juin 2016
À la cinquantaine d’élus socialistes de l’agglomération lyonnaise qui ont déjà annoncé leur ralliement s’ajoutent sept nouvelles défections à la veille du second tour de la primaire PS. Ils justifient leur ralliement à Macron par le programme de Benoît Hamon.
Jules Joassard
Jules Joassard, porte-parole de Benoît Hamon dans le Rhône, est l’invité de L’Autre Direct. Il revient sur la victoire de l’ancien ministre de l’Education au premier tour de la primaire et sur le risque d’implosion du PS.
Gérard Collomb Jeunes avec Macron
Alors que Benoît Hamon et Manuel Valls sont arrivés en tête au 1er tour de la primaire de la gauche, Gérard Collomb s’est montré plutôt satisfait pour Emmanuel Macron.
Pas d'image
Vainqueur de ce premier tour de la primaire à gauche, Benoît Hamon réalise dans le Rhône un score supérieur de deux points à sa moyenne nationale, notamment grâce aux voix lyonnaises. Pour Manuel Valls, c’est l’inverse : il perd trois points dans le Rhône par rapport aux résultats nationaux.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7