Pas d'image
Jean-Paul Bret, le maire PS de Villeurbanne, est l’invité de L’Autre Direct. Il revient sur son choix de soutenir Benoît Hamon, vainqueur de la primaire socialiste, et évoque son grand scepticisme face au phénomène Macron.
Andréa Kotarac
Conseiller régional du Parti de gauche et intégré à l’équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Andréa Kotarac est l’invité de L’Autre Direct pour évoquer une éventuelle alliance avec le projet de Benoît Hamon, vainqueur de la primaire de la gauche.
Macron meeting Gerland salle
Benoît Hamon progressant dans les sondages, Emmanuel Macron a tenu à se pencher sur les propositions du candidat PS. Et cette fois, sans bienveillance. Retour sur son discours de Lyon.
Emmanuel Macron Collomb Kimelfeld juin 2016
David Kimelfeld, maire PS du 4e, se retrouve dans une position difficilement tenable. Il est le premier des socialistes dans le Rhône mais aussi un soutien d’Emmanuel Macron. Ses jours à la tête de la fédération du Rhône semblent comptés. Même si les hamonistes ne demandent pas sa tête.
Thierry Philip vélo
Le vice-président de la métropole à la santé et à la qualité de l’air est l’un des rares élus lyonnais à ne pas avoir rallié Emmanuel Macron. Il nous a expliqué pourquoi.
Patrice Verchère et Philippe Cochet
Avec la victoire de Benoît Hamon, le PS aurait pu exploser en deux au profit d’Emmanuel Macron, qui se tenait prêt à accueillir les socialistes déçus. Au final, l’exode a été marginal. Du moins pour le moment.
Pas d'image
Hamon ou Macron ? La plupart des candidats PS aux législatives ont fait leur choix. Un choix susceptible de changer pour certains.
Yves Blein
Il était l’organisateur de la primaire de la “Belle Alliance populaire” dans le Rhône. Mais Yves Blein ne se pliera pas au verdict du scrutin. Le député-maire de Feyzin reste au PS, mais se refuse à soutenir un candidat et un programme auxquels il ne croit pas. Entretien.
Pas d'image
Au lendemain de la primaire socialiste, Pascale Crozon, députée sortante, et Didier Vuillerme, secrétaire de section, ont tenu à faire savoir que le PS villeurbannais, à trois exceptions près, se rangeaient derrière Benoît Hamon. Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Éducation nationale, appelle elle aussi au rassemblement.
Pas d'image
Le vainqueur de la primaire de la gauche enregistre dans le Rhône ses meilleurs scores à Lyon, une ville où Gérard Collomb a fait le choix de soutenir Emmanuel Macron. Dans le 1er arrondissement, par exemple, il obtient 79 % des suffrages.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7