CNSMD chapelle Trinité 2015
La chapelle de la Trinité de Lyon a donné carte blanche au sulfureux chef d'orchestre Jean-Christophe Spinosi pour remettre Vivaldi au goût du jour.
Le chef d’orchestre Sébastien Daucé © Diego Salamanca
L’excellent ensemble Correspondances nous invite à une reconstitution historique en musique du sacre de Louis XIV.
Le Retour d’Ulysse, opéra de Monteverdi – Mise en scène William Kentridge, avec la Handspring Puppet Company © ICK HEO
Les retrouvailles d’Ulysse et Pénélope chantées par Monteverdi et jouées par la Handspring Puppet Company. Un opéra baroque avec marionnettes à découvrir à la Maison de la danse.
L’Enchanteresse, de Tchaïkovski – Mise en scène Andriy Zholdak © Stofleth
Trois opéras sinon rien. C’est la devise imposée par Serge Dorny dans le cadre du “festival d’opéras” annuel. Pour l’édition 2019 il nous a destiné l’Enchanteresse de Tchaïkovski, Didon et Énée de Purcell et le Retour d’Ulysse de Monteverdi. Première ce vendredi, puis alternance des trois œuvres.
CNSMD chapelle Trinité 2015
Direction l’Italie. Les élèves de Musique ancienne du conservatoire nous ont préparé un programme de concerti grossi. Corelli, Haendel et Geminiani sont de la partie.
Cyril Cyril, Renaud Capuçon, Aquaserge et Brendan Perry © DR / François Darmigny / Franck Alix / William Lacalmontie (montage LC)
On vous dira ailleurs tout le bien qu’on pense du Philharmonique de Vienne, des Irlandais de Fontaines D.C. et d’un certain Yamouridis d’Australie, mais ici c’est Perry, Capuçon et Cyril (et Cyril) que l’on écoutera. Sinon, Aquaserge ?
Romain Baudoin et son torrom borrom © DR
Pas fan de Sheila ni de Julien Clerc ? Rassurez-vous, bien d’autres tons courent cette semaine dans les salles de musique lyonnaises. Exemple (presque) au hasard : savez-vous comment sonne un torrom borrom ? Réponse dans notre sélection. Alors, bons sons, bons concerts et sus au bourdon.
La violoniste Amandine Beyer (ensemble Gli Incogniti) © Francois Sechet
La fantastique violoniste Amandine Beyer et son ensemble Gli Incogniti présentent ce dimanche à la chapelle de la Trinité le “teatro alla moda de Vivaldi” qui leur a valu un Diapason d’or.
Quand l’Opéra et l’Auditorium trafiquent “underground”, c’est presque les concerts de rock qui semblent classiques. Soyez curieux, et bons concerts !
Paul Agnew et Les Arts Florissants © Bertrand Pichene
Comme chaque année, le festival d’Ambronay prend en charge la transition entre l’été des festivals et la rentrée des saisons classique et baroque. Un rendez-vous placé cette année sous le signe du cosmos…

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7