Jean-Jack-Queyranne_image-gauche
Le président du conseil régional Rhône-Alpes compare les prochaines élections régionales de décembre 2015 à la bataille de la Marne pour le PS de Rhône-Alpes.
Jean-Jack Queyranne
Jean-Jack Queyranne est l’invité de L’Autre Direct, ce lundi 6 octobre. Le président du conseil régional revient sur l’actualité politique, la réforme territoriale et les enjeux des prochaines élections régionales, en décembre 2015.
Pas d'image
Le maire du Puy-en-Velay ressort grand gagnant dans le sondage commandé par son mouvement, sur les élections régionales de 2015 en Rhône-Alpes-Auvergne.
Capture d’écran 2014-07-17 à 12.07.02
Le président du conseil général du Jura va lancer en septembre une série de consultations pour étudier le rattachement de son département à Rhône-Alpes-Auvergne plutôt que Bourgogne-Franche-Comté.
carte
Les deux projets de loi relatifs à la réforme territoriale passaient ce matin en conseil des ministres. Le texte fixe la date des prochaines élections départementales et régionales à décembre 2015, soit un report de neuf mois environ par rapport aux échéances initialement prévues.
Damien Abad
L'Autre Direct – Le député (UMP) Damien Abad était l'invité de l'Autre Direct. Egalement conseiller régional, il est revenu sur la réforme territoriale annoncée par François Hollande et la fusion entre les régions Auvergne et Rhône-Alpes. Il regrette avant tout un manque de concertation.
Pas d'image
L’Autre Direct – Jean-Jack Queyranne, le président du conseil régional, est revenu sur le mariage entre l'Auvergne et Rhône-Alpes, lors d'un entretien ce matin dans son bureau. Consulté la semaine dernière par Manuel Valls, il se félicite de cette fusion, prône un développement des compétences et évoque même un pouvoir législatif donné aux régions en matière de tourisme ou d'économie.
Capture d’écran 2014-06-04 à 14.54.55
Pas encore inauguré, le siège flambant neuf du conseil régional d’Auvergne, qui a coûté 80 millions d’euros, ne sera pas le siège de la nouvelle région fusionnée.
carte
Entretien - Alors que Rhône-Alpes-Auvergne devient la deuxième région de France, le président d'Auvergne, René Souchon, revient sur ce qu'il estime être "un mariage de raison". Il concède que cette union ne générera pas d'économies dans un premier temps et "coûtera même de l'argent", insistant sur l'importance de la réforme des conseils départementaux et des intercommunalités. Il confirme que le siège régional sera à Lyon, et les commissions permanentes à Clermont-Ferrand.

Posts navigation

1 2 3 31 32 33 34 35