Lyon Capitale a proposé à l’entraîneur de l’OL et à celui de l’Asvel d’échanger sur leur métier commun. une riche rencontre qui a confirmé que les deux avaient de nombreux points en commun.
Malmenée par une formation orléanaise coriace, l’ASVEL a remporté au courage et au finish (70-69) sa première Semaine des As. Un trophée qui pourrait bien relancer une équipe aux airs de miraculé. Mais un trophée avant tout.
Appliquée, l’ASVEL a retrouvé de l’allant face à une Chorale de Roanne solide mais trop maladroite (82-73). Pour la première fois de son histoire, l’ASVEL verra donc la finale de la Semaine des As. Ce sera ce dimanche face à Orléans, vainqueur de Vichy (82-67), pour une revanche de la dernière finale du championnat.
Minuscule victoire pour l’ASVEL face à Gravelines (55-52) dans un match bien chiche que les deux équipes ont ponctué d’un festival de maladresses. En demie, l’ASVEL rencontrera Roanne qui a corrigé Nancy 90 à 68.
Jeudi 18 février débute à l'Astroballe : "La Semaine des As". Un tournoi qui oppose les huit meilleurs clubs du championnat de France de basket. Le premier quart de finale oppose à 18h Nancy à Roanne. À 20h30, l'ASVEL, hôte de la compétition, affronte Gravelines-Dunkerque.
Cette saison, l'Asvel de Vincent Collet veut briller sur tous les tableaux.Toute la presse avait fait le déplacement pour lui, mais Tony Parker, vice-président de l'Asvel, qui a raté son avion, n'a pas pu participer lundi après-midi à la conférence de presse de rentrée du club villeurbannais.
L'Asvel nourrit de grandes ambitions pour les années à venir.
Etouffant le champion en titre dans sa salle pour l'emporter 69-53 au terme d'un match retour parfaitement maîtrisé, L'Asvel a gagné le droit de rejouer à l'Astroballe pour une belle qui s'annonce électrique. 'Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait'.
Après avoir terminé la saison régulière à la première place, l'Asvel poursuit son chemin en play-offs.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8