Pas d'image
PROCÈS - Trois ans après les faits, on ne sait toujours pas ce qui a poussé un "honnête père de famille", maçon de profession, à tirer à bout portant sur la compagne d'un gérant de bar du Beaujolais. Jugé ces quatre prochains jours devant la Cour d'Assises du Rhône, l'accusé aura, une dernière fois, l'occasion de s'expliquer devant les familles de ses victimes présumées.
Pas d'image
Comme toutes les visites de ministre, celle-ci s'est déroulée montre en main. Jean-Marie Bockel, secrétaire d'Etat à la Justice, a passé deux bonnes heures en banlieue lyonnaise, mercredi 22 septembre. Dans le cadre de sa mission sur la prévention de la délinquance juvénile, il a rencontré les acteurs rhodaniens.
Pas d'image
C'est dans un climat émotionnel particulièrement fort que s'est ouvert mercredi le procès d'Alexis B., l'étudiant qui avait tué Anne-Sophie C. le 22 novembre 2007 à Sathonay-Camp (69). En quatrième année de médecine à Lyon, il n'avait, semble-t-il, pas digéré la rupture avec son ex-petite amie et l'avait abattue de trois balles alors qu'elle le raccompagnait chez lui.
Pas d'image
Le procès d'une nounou meurtrière s'est ouvert lundi aux Assises du Rhône. En janvier 2008, cette assistante maternelle de 39 ans, agréée par le conseil général du Rhône, mettait fin aux pleurs d'un bébé dont elle avait la garde en le projetant au sol, le nouveau né décédait cinq jours plus tard. Le procès va durer jusqu'à mercredi.
Pas d'image
D'euthanasie, il n'en est déjà plus question au procès de Josiane Humbert qui a débuté ce mercredi. Cette habitante de Beaujeu a reconnu avoir étouffé sa mère, atteinte de sclérose en plaques avec une couverture. La cour s'interroge maintenant sur la personnalité de cette femme qui a passé sa vie a prendre soin de sa mère et a fini par l'assassiner.
Le procès s'est ouvert ce lundi, il va durer jusqu'à jeudi.
Devant une salle d'audience pleine à craquer, l'avocat général Jean-Olivier Viout a requis cet après-midi 25 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Jean-Marie Garcia, jugé depuis lundi devant la cour d'assises du Rhône pour avoir tué Chaïb Zehaf.Une peine 'plancher'.
Devant une salle d'audience pleine à craquer, l'avocat général Jean-Olivier Viout a requis cet après-midi 25 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Jean-Marie Garcia, jugé depuis lundi devant la cour d'assises du Rhône pour avoir tué Chaïb Zehaf.Une peine 'plancher'.
Seconde journée d'audience devant la cour d'assises du Rhône, durant laquelle Jean-Marie Garcia est resté prostré.
Honneur blessé, rancoeur, coups de feu en pleine rue, et drame adolescent...

Posts navigation

1 2 3 5 6 7 8 9