Pas d'image
Le procès de deux hommes accusés du meurtre d'un DJ au Blanc-Mesnil s'ouvre ce vendredi devant la cour d'assises de Seine-St-Denis. En début d'année, cette affaire avait fait réagir la garde des Sceaux, Christiane Taubira : le principal suspect avait été remis en liberté pour une raison de procédure, un document n'ayant pu être envoyé par fax car l'appareil manquait d'encre. Le jeune homme comparaît donc libre.
Leulmi Céline D
Le témoignage de Céline D. était important au procès de Jamel Leulmi, qui se tient devant la cour d’assises de l’Essonne depuis ce lundi. Céline est sa compagne de toujours, la fidèle amie, sa meilleure amie, sans doute. Elle a été interrogée ce mercredi pendant plus de 5 heures.
photo-10
Le procès de Jamel Leulmi a débuté ce lundi après-midi devant la cour d’assises de l’Essonne. Cet homme âgé de 36 ans est accusé d’assassinat sur son épouse, de complicité de tentative d’assassinat sur une ex-maîtresse et d'escroquerie à l’assurance-vie. "Je clame mon innocence devant vous", a affirmé cet enseignant à "la personnalité énigmatique".
Pas d'image
Le procès de Maurice Agnelet à Rennes est dans sa dernière ligne droite, avec la plaidoirie de Me Hervé Témime, avocat des parties civiles, et le réquisitoire de l'avocat général ce jeudi. Les événements survenus en début de semaine confirment la singularité de l'affaire et ses mystères.
Capture d’écran 2014-04-07 à 11.51.05
Le coup de théâtre du procès de Maurice Agnelet est arrivé, ce lundi matin, à la cour d'assises de Rennes. Selon son fils Guillaume, avec lequel il est en froid depuis plusieurs années, Maurice Agnelet aurait bien été le responsable de la disparition d'Agnès Le Roux, riche héritière niçoise, en 1977. Il l'aurait tuée d'une balle dans la tête, laissant le corps dans une forêt.
Pas d'image
Lors de cette deuxième semaine du procès de Maurice Agnelet, la cour d'assises de Rennes examine les faits : la disparition d’Agnès Le Roux, située fin octobre 1977 au moment de la Toussaint. Parmi les éléments examinés par la cour depuis hier, deux types d’enregistrements : le répondeur téléphonique d’Agnès et les enregistrements réalisés par Agnelet lui-même.
Pas d'image
Dans une affaire de braquage de banque au Péage-de-Roussillon, que Lyon Capitale suit depuis près d’un an, trois accusés ont été acquittés. Dans nos enquêtes, nous mettions en évidence de graves irrégularités de procédure. Le procès vient d’avoir lieu. Récit.
Pas d'image
Une affaire de braquage de banque embarrasse la justice lyonnaise. Sans cesse repoussé, le procès qui débutera ce mardi 8 octobre s’annonce bouillant. Du fond de leur prison, les trois accusés crient au complot et dénoncent une procédure entachée, selon eux, de faux et de manipulation.
Pas d'image
Ce mercredi, on se bousculait à la cour d’assises du Rhône. Le public était venu en nombre assister aux plaidoiries des avocats d’Omar T., mais surtout de Christophe K.
Pas d'image
Il y avait du monde à la cour d’assises du Rhône mardi. Les deux avocats généraux ont fait leur réquisitoire, et les peines réclamées sont lourdes.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10