Pas d'image
Le juge d’instruction chargé du dossier a demandé un renvoi aux assises. L’agression de Marin, qui avait pris la défense en novembre dernier d’un couple qui s’embrassait dans la rue, devrait être jugé sur le motif de “coups et blessures ayant entraîné une infirmité permanente”.
Pas d'image
Il y a trente ans, la cour d’assises de Lyon rendait son jugement après huit semaines de procès. Klaus Barbie, surnommé “le Boucher de Lyon”, était condamné pour la première fois de l’histoire pour crime contre l’humanité.
Cour d'assises du Rhône 24 Colonnes
Accusés d’avoir assassiné Léo, un jeune originaire de Condrieu, en mai 2013, trois adolescents comparaissaient devant la cour d’assises du Rhône. Ils ont été condamnés à 20 et 30 ans de réclusion criminelle.
Palais de justice 24 Colonnes
Issu d'une famille rom serbe, l'adolescent originaire de Condrieu avait été égorgé au cutter avant d'être jeté dans le Rhône, en mai 2013. Les trois suspects risquent la perpétuité pour ce meurtre prémédité particulièrement cruel.
Pas d'image
Hier s'est ouvert aux Assises du Rhône le procès de Kamel Abas, conducteur de bus TCL qui a commis cinq viols et une agression sur de jeunes étudiantes dans le huitième arrondissement, créant une véritable psychose dans les universités lyonnaises.
Pas d'image
Audrey Chabot avait été condamné à 23 ans de réclusion criminelle par les assises de l'Ain en avril 2015. Le verdict de la cour d'assises de Lyon, où elle était jugée en appel, a été plus clément, prononçant une peine de 13 ans.
Pas d'image
Après avoir passé plus de huit ans en prison pour avoir tué son nouveau-né en 2002, la jeune femme de 36 ans a recommencé. En 2013, deux autres corps de nourrissons sont retrouvés dans son congélateur. Après avoir fait appel, elle sera cette fois jugée par la cour d’assises de Lyon à partir de lundi.
Pas d'image
Le procès en appel de Johan et Aurélien Toinon se termine ce soir à Lyon. Comme en première instance, 20 et 15 ans de prison ont été requis contre les deux frères accusés d'avoir assassiné leur mère adoptive.
Pas d'image
Quatrième jour de procès, hier, pour deux des auteurs présumés du braquage de l’entrepôt Chronopost de Décines le 29 mars 2010. L’avocat général a requis 14 et 18 années d’emprisonnement à l’encontre des deux accusés.
Le Palais de Justice des 24 Colonnes-2
Les quatre vigiles jugés pour la mort de Michaël Blaise, soupçonné d’avoir volé une cannette de bière dans un hypermarché lyonnais en 2009, ont été condamnés ce jeudi à des peines allant de deux à trois ans de prison ferme.

Posts navigation

1 2 3 4 5 7 8 9