Vue de l’exposition “Entrare nell'opera” au MAMC de Saint-Etienne © Aurélien Mole
Si 2020 n’est pas l’année de la Biennale du design, une visite à Saint-Étienne s’impose néanmoins. Le musée d’Art moderne et contemporain présente en effet une grande exposition rétrospective sur le mouvement de l’Arte Povera qui, bien que né en Italie dans les années 1960, résonne encore de manière familière aujourd’hui.
Vitrine du Mini-Market, cours de Verdun © Lucas Zambon
Le Mini-Market 7/7 du cours de Verdun est investi régulièrement par de jeunes artistes. “Quelqu’un d’autre t’aimera”, nous promettent-ils dans le cadre de la Biennale d’art contemporain 2019.
Œuvres vendues au profit d’Habitat & Humanisme à Lyon le 17 mai 2018 © DR
Une vente aux enchères d’art africain et d’art contemporain lyonnais est organisée ce jeudi à Lyon au profit d’Habitat & Humanisme.
L'artiste et professeur aux Beaux-Arts de Lyon Bernhard Rüdiger a rédigé une tribune, avec d'autres professionnels, pour alerter la ministre de la Culture sur la nécessaire évolution des statuts des enseignants en école supérieure d'art. Car selon lui, au-delà de la question des rémunérations et du nombre d'heures d'enseignement, c'est l'avenir des écoles d'art et de la culture pour tous qui est en danger.
Thierry Raspail © Tim Douet
À l’occasion du départ à la retraite du directeur du musée d’Art contemporain de Lyon, l’ancien adjoint à la Culture et au Patrimoine salue dans cette tribune “l’esprit de Raspail”.
Thierry Raspail à la Sucrière – Biennale d’art contemporain 2017 © Tim Douet
Entre son arrivée à Lyon en 1984 et ce qui l’y a retenu, le directeur du MAC, qui prend sa retraite ce vendredi, évoque pour Lyon Capitale le modèle “biennale”, l’évolution du public, les pratiques visuelles actuelles, mais aussi ses rapports avec les élus et ce qui manque à Lyon selon lui. Un grand entretien […]
Thierry Raspail, dans les couloirs de la Biennale 2017 © Tim Douet
Juste avant son départ à la retraite, le directeur du MAC a confié le commissariat de la prochaine Biennale à une équipe plutôt qu’à une personnalité.
Thierry Raspail © tim douet_0074
Le directeur du musée d’Art contemporain de Lyon (qu’il dirigeait depuis 1984) prend sa retraite le 13 avril. Pour Lyon Capitale, Thierry Raspail revient sur ce qui l’a guidé dans sa programmation de centaines d’artistes français et internationaux depuis plus de trente ans, dans l’un des temples institutionnels de l’art contemporain.
Rodolphe Bessey (mis en scène par lui-même) © Tim Douet © Tim Douet
Artiste aussi sombre qu’onirique, organisateur de soirées fantasques et directeur artistique de la galerie en ligne Pandor’art, Rodolphe Bessey et son corps imposant auquel il n’épargne aucune mise en scène est sans doute le meilleur connaisseur des différentes facettes de l’underground lyonnais. À celui qui s’accroche fermement à son débit mitraillette, cet hypermnésique ouvre les […]
Sylvie Ramond (MBA)
La ville de Lyon vient d’annoncer la création d’un “pôle musées d’art” réunissant le musée des Beaux-Arts et celui d’Art contemporain, afin de “dynamiser la place de l’art contemporain sur le territoire”.

Posts navigation

1 2 3 4 5