Pas d'image
Vainqueur de ce premier tour de la primaire à gauche, Benoît Hamon réalise dans le Rhône un score supérieur de deux points à sa moyenne nationale, notamment grâce aux voix lyonnaises. Pour Manuel Valls, c’est l’inverse : il perd trois points dans le Rhône par rapport aux résultats nationaux.
Pas d'image
Les électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche pour désigner les deux finalistes de la primaire de la Belle Alliance populaire, dimanche prochain, en vue de l'élection présidentielle de 2017. Suivez les résultats sur lyoncapitale.fr
Pas d'image
En 2011, à la même heure, 745.000 personnes avaient déjà glissé leur bulletin dans les urnes de la primaire à gauche.
Pas d'image
Ce dimanche marque le premier tour de la primaire de la gauche en vue de l'élection présidentielle. Lyon Capitale fait le point sur l'organisation du scrutin et la localisation des bureaux de vote dans le Rhône.
Emmanuel Macron Collomb Arkema © Tim Douet_0034
Le dernier baromètre de l’élection présidentielle Ifop-Fiducial pour Sud Radio, I-Télé et Paris Match place François Fillon et Marine Le Pen au coude à coude au premier tour. Distancé, Emmanuel Macron pourrait profiter de l’absence de François Bayrou pour refaire son retard et serait vainqueur d’un deuxième tour s’il parvient à se qualifier. Quant au PS, il n’atteint que 10,5 % dans l’hypothèse la plus positive, celle d’une victoire de Manuel Valls à la primaire.
Pierre-Alain Muet
Le député de la Croix-Rousse, qui soutient Arnaud Montebourg, salue la lucidité de François Hollande. Il regrette surtout le virage social libéral de François Hollande inspiré par Manuel Valls et Emmanuel Macron qui a, selon lui, divisé la gauche.
Pas d'image
Aurélie Filippetti, Arnaud Montebourg et Pierre-Alain Muet ont rencontré les acteurs culturels de la région ce jeudi à l’Espace 44 dans le 1er arrondissement de Lyon. Une rencontre qu’Arnaud Montebourg a un peu transformé en meeting de promotion de sa "6e république".
Pas d'image
Arnaud Montebourg, candidat à la primaire socialiste, est l'invité de L'Autre Direct. Il revient sur l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis d'Amérique. Et pour lui, les raisons de ce scrutin surprise existent aussi en France.
JECO 2016 montage Bezbakh
Pour les Journées de l’économie de Lyon, le maître de conférences de l’université Dauphine Pierre Bezbakh démonte le french bashing et en appelle à la puissance publique pour encourager la créativité économique française.
Pas d'image
François Hollande en chute libre. Le président de la République n’apparaît pas en mesure d’atteindre le second tour de la présidentielle 2017, d’après le dernier sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio et Lyon Capitale. Parfois devancé par Jean-Luc Mélenchon, le chef de l’État serait même systématiquement battu par Emmanuel Macron en cas de candidature des deux hommes.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7