Avec le confinement, puis le déconfinement, certains transporteurs, à l'image de Chronopost, Colissimo ou UPS rencontrent parfois des difficultés pour acheminer rapidement les colis. Une situation qui n'a pas échappé à certains escrocs avec le retour d'arnaque classique adaptée au contexte. 
Dans le contexte du confinement et du coronavirus COVID-19, les arnaques aux faux ordres de virement se multiplient. Les policiers du Rhône lancent un avertissement, les hôpitaux, Ephad et entreprises stratégiques sont ciblés en priorité par les escrocs qui prétendent vendre du matériel médical dont des masques. 
Palais de justice de Lyon © Tim Douet
Trois marocains étaient jugés à Lyon, accusés d'avoir monter une arnaque au faux médium sur l'agglomération rhodanienne, mais aussi dans la Loire, l'Isère et l'Ain. Ils visaient en priorité les femmes musulmanes et leur méthode était bien rodée. 
C'est le retour d’une arnaque particulièrement bien ficelée qui a été améliorée. Des personnes reçoivent un faux mail de Chronopost leur demandant de payer "des frais de livraison" ou "de relivraison".
rue de la République piétons piétonne
Depuis quelques mois, plusieurs faits divers à Lyon témoignent des remises en main propre qui dégénèrent après des ventes sur des sites comme Vinted, Le Bon Coin ou bien eBay. Vols, méconduites sexuelles, arnaques... comment se protéger pour que la transaction se déroule bien. 
C'est toujours le même marronnier, des Français revendent leurs cadeaux de Noël via des sites comme Le Bon Coin, eBay et compagnie. Mais cette année, une nouvelle méthode d'arnaque fait son apparition et elle est complexe.
Certains attendent peut-être des colis avant Noël et ont reçu un SMS personnalisé leur demandant de payer rapidement les frais de port. Il s'agit d'une arnaque bien ficelée.
Hotel de police 3e © tim Douet_0028
À l'approche de la nouvelle année, certains voleurs utilisent des calendriers pour rentrer chez les personnes âgées. Un cas vient d'être signalé à Bron, dans l’agglomération de Lyon.
Lorsque l'on reçoit un coup de téléphone sans pouvoir y répondre, il est parfois tentant de rappeler. Néanmoins, les arnaques au "ping call" se multiplient et les escrocs redoublent d'imagination pour tromper leur victime. 
Hotel de police 3e © tim Douet_0028
Plusieurs habitants de Lyon ont reçu d'étranges coups de téléphone de la part de personnes prétendants être des agents municipaux. Il s'agit d'une arnaque.

Posts navigation

1 2 3