Hôtel de ville de Rillieux-la-Pape (capture d'écran Google Map)
La personnalité du maire de Rillieux-la-Pape écrase l’entrée en campagne. Jugé autocrate et sectaire par ses opposants, Alexandre Vincendet leur oppose des investissements records qui tranchent avec l’inaction de ses prédécesseurs.
Alexandre Vincendet, dans son bureau à la mairie de Rillieux-la-Pape, en 2015 © Tim Douet
Laurent Wauquiez a annoncé ce dimanche soir sa démission de la présidence du parti Les Républicains après son échec aux élections européennes. Pour le président départemental de ce parti, Alexandre Vincendet, maire de Rillieux-la-Pape, la droite “se fourvoie sur un créneau ultraconservateur” et doit redevenir “gaulliste” en parlant à l’électorat populaire. Entretien.
Les élus LR Stéphane Guilland et Philippe Cochet en juin 2018 © Tim Douet
Étienne Blanc le futur candidat de la droite démarre sa campagne à marée basse selon notre sondage Ifop-Fiducial : il n'est crédité que de 18% d'intentions de vote. Pour les élus de son parti, il ne peut que progresser. La droite se console en constatant que 57% souhaitent que Gérard Collomb passe la main.

Posts navigation

1 2 3 4 6 7 8