Un OL Héroïque

Après avoir été mené 2-0 en moins d'un quart d'heure puis 3-2 à 20 minutes de la fin, l'OL a su trouver les ressources mentales pour finalement s'imposer contre le Steaua Bucarest au terme d'un festival de buts (3-5). Malgré tout, ce succès ne doit pas faire oublier qu'avec 14 buts encaissés sur ses huit dernières sorties, les Lyonnais ont affiché des lacunes défensives déconcertantes. A l'issue de cette troisième journée, l'OL consolide sa deuxième place du groupe F, à 2 points du Bayern Munich, vainqueur de la Fiorentina (3-0).

Les réactions :

Claude Puel : 'On avait besoin d'un match comme ça pour que Lyon soit apprécié des spectateurs français. On a été héroïques en deuxième période, même si on sentait qu'il y avait la place. Voir ce groupe réagir de la sorte, c'est magnifique, même si on a donné le bâton pour se faire battre.' (C+)

Jean-Michel Aulas : 'C'est extraordinaire. On est passé par tous les états ce soir. On voulait un Olympique Lyonnais qui gagne mais surtout un Olympique Lyonnais spectaculaire qui se fasse aimer par des retournements de situation. On voulait se faire aimer et on a retrouvé certaines vertus. J'ai eu peur à 2-3. Je trouvais ça tellement gros quand j'ai vu qu'ils repassaient devant juste avant la mi-temps. Je me suis dit ça va être difficile. A 2-2, l'équipe s'est stabilisée mais quel match extraordinaire sur le plan du potentiel offensif. C'est vrai qu'on a pris 3 buts mais ces 5 buts marqués à l'extérieur, c'est formidable, ça va donner à l'équipe une confiance formidable.' (Olweb)

Le match vu par la rédac de Lyon Cap' :

On a aimé : L'orgueil des Lyonnais. Menés 2-0 puis 3-2, les joueurs de Claude Puel ont su renverser la tendance pour finalement l'emporter 3-5.
On n'a pas aimé :Forcément, la défense lyonnaise indigne d'une grande équipe européenne.
On l'a tous vu : Lorsqu'il veut, Fred est capable de concrétiser ses actions en but. Auteur d'un doublé, l'attaquant brésilien a répondu de la plus belle des façons à ses détracteurs. Pourvu que ça dure.
On n'a pas compris :La sortie à la 81ème de Karim Benzema . A 3-4, le laisser sur le terrain, n'aurait pas été de trop.
On est déçu :Par Cris qui n'a toujours pas retrouvé son niveau d'antan. Mais où est passé le policier ?

à lire également
 Le nouveau latéral gauche de l’OL, Youssouf Koné, transfuge du LOSC, a bataillé avant de pouvoir exprimer la plénitude de son talent. Retour sur le parcours de l’international malien et sa folle envie de s’illustrer sous le maillot lyonnais.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut