Un “gang de Lyonnaises” gagne le raid des Amazones 2015

72 équipes de trois “amazones” se sont affrontées à Bali durant 6 jours d’épreuves mêlant VTT, escalade, tir à l’arc, canoë et randonné. La 14ème édition du raid de l’Arbre Vert des Amazones s’est déroulée du 9 au 14 octobre et c’est l’équipe “le gang des lyonnaises” qui l’a remporté haut la main.

Le raid des amazones c’est la seule compétition itinérante exclusivement féminine. Après avoir écumé la Guyane, le Kenya, le Sri Lanka, etc, cette édition s'est déroulée sur l’île de Bali en Indonésie. Dépaysement assuré pour les 216 concurrentes.

Trois drôles de dames

Le “gang des lyonnaises” a remporté la 14ème édition du raid des amazones © DR Raid Amazones

© DR Raid Amazones
Alexandra, Marjolaine et Astrid sont les gagnantes du raid amazones 2015

Astrid Stachowicz, Alexandra Berthier et Marjolaine Digoude forment “le gang des lyonnaises”. Toutes les trois policières, c’est leur métier et leur passion pour le sport qui les a rapproché. “Toujours à la recherche de nouveaux objectifs sportifs, nous nous sommes tournées vers le Raid Amazones” expliquent-elle “on a eu un gros programme pour cette année de préparation qui, chaque jour, a uni un peu plus notre équipe et renforcé notre amitié. “ ajoutent-elles.

Et il en a fallu de l’énergie pour mener à bien cette aventure. Au programme : un triathlon autour du volcan Mont Batur, une randonné découverte dans la ville d’Ubud, ou encore une course de canoë dans le lagon de Sanur. Le tout, bien sûr, en étant immergé dans la culture Balinaise.

Des amazones engagées

Epreuve de VTT autour du volcan Mont Butur © DR Raid Amazones

De la motivation elles en avaient à revendre. Leur objectif était de faire découvrir une association qui “en tant
que policière mais aussi en tant que femme, mère et belle-mère [leur] tenait à cœur” : orpheopolis, une organisation qui vient en aide aux enfants de policiers décédés. Et le sujet était plus que d’actualité puisque lors du raid, les trois lyonnaises ont “perdu un collègue qui s’est suicidé, laissant derrière lui deux petits enfants”.

Leur combat pour l’association n’en aura été que décuplé, puisque trois jours après elles remportaient la première place de ce raid exclusivement féminin.

Après cette aventure hors norme, le gang des lyonnaises ne compte pas s'arrêter en si bon chemin : “nous aimerions vraiment remettre notre titre en jeu” confie Astrid, “Nous sommes aussi intéressées par un autre raid féminin : la saharienne et un raid mixte : raid in corsica”. Une chose est sûre, les trois amies ont été piquées par le virus du raid.

Retrouvez tous les images de la course sur le site du raid de l'Arbre Vert des Amazones

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut